A deux semaines de l'entrée en lice de la "Roja" face aux Pays-Bas dans le groupe B de la Coupe du monde, le sélectionneur Vicente del Bosque a en revanche écarté les attaquants Jesus Navas, Alvaro Negredo et Fernando Llorente, le milieu de terrain Ander Iturraspe et les défenseurs Alberto Moreno et Dani Carvajal, qui étaient présents dans une présélection de 30 joueurs.

Absents de la liste publiée samedi à la mi-journée sur le site officiel de la sélection espagnole (www.sefutbol.com), ces six-là restent donc à quai, au même titre que le milieu Thiago Alcantara, qui était déjà officiellement forfait en raison d'une blessure à un genou.

Le groupe de 23 choisi, assez conservateur, reconduit dans ses grandes lignes l'ossature de l'équipe championne du monde en 2010 en Afrique du Sud, alors même que Torres (30 ans, Chelsea), Villa (32 ans, Atletico Madrid) ou Juan Mata (26 ans, Manchester United) n'ont pas forcément eu ces derniers mois le rendement qu'ils avaient il y a quatre ans.

La principale audace de Del Bosque est finalement médicale: le sélectionneur a choisi d'emmener au Brésil Diego Costa alors que l'avant-centre de l'Atletico a enchaîné les problèmes musculaires à une cuisse et avait dû sortir prématurément lors de la finale de Ligue des champions perdue face au Real (4-1 a.p.).

Mais le profil de Costa, attaquant puissant, fougueux et efficace, s'est avéré suffisamment rare parmi les petits gabarits très techniques de la "Roja" pour courir ce risque.

A l'inverse, Jesus Navas (Manchester City), en phase de reprise après une blessure à une cheville, n'a pas bénéficié de la même clémence de la part de Del Bosque, qui devra se passer de cet ailier dynamiteur de défenses.

L'Espagne, placée dans le groupe B du Mondial, entamera la défense de son titre le 13 juin contre les Pays-Bas avec une revanche de la finale de la Coupe du monde 2010 (1-0 a.p.).

Les 23 joueurs:

Gardiens: Iker Casillas (Real Madrid), José Manuel Reina (Naples/Ita) et David De Gea (Manchester United/Ang).

Défenseurs: Sergio Ramos, Gerard Piqué, Jordi Alba (FC Barcelone), Javi Martinez (Bayern Munich/All), Cesar Azpilicueta (Chelsea/Ang), Raul Albiol (Napoli/Ita) et Juanfran Torres (Atletico Madrid)

Milieux: Xavi Hernandez, Sergio Busquets, Andres Iniesta et Cesc Fabregas (FC Barcelone), Xabi Alonso (Real Madrid), David Silva (Manchester City/Ang), Koke Resurreccion (Atletico Madrid), Santiago Cazorla (Arsenal/Ang), Juan Mata (Manchester United/Ang)

Attaquants: Pedro Rodriguez (FC Barcelone), Diego Costa et David Villa (Atletico Madrid), Fernando Torres (Chelsea/Ang).

A deux semaines de l'entrée en lice de la "Roja" face aux Pays-Bas dans le groupe B de la Coupe du monde, le sélectionneur Vicente del Bosque a en revanche écarté les attaquants Jesus Navas, Alvaro Negredo et Fernando Llorente, le milieu de terrain Ander Iturraspe et les défenseurs Alberto Moreno et Dani Carvajal, qui étaient présents dans une présélection de 30 joueurs. Absents de la liste publiée samedi à la mi-journée sur le site officiel de la sélection espagnole (www.sefutbol.com), ces six-là restent donc à quai, au même titre que le milieu Thiago Alcantara, qui était déjà officiellement forfait en raison d'une blessure à un genou. Le groupe de 23 choisi, assez conservateur, reconduit dans ses grandes lignes l'ossature de l'équipe championne du monde en 2010 en Afrique du Sud, alors même que Torres (30 ans, Chelsea), Villa (32 ans, Atletico Madrid) ou Juan Mata (26 ans, Manchester United) n'ont pas forcément eu ces derniers mois le rendement qu'ils avaient il y a quatre ans. La principale audace de Del Bosque est finalement médicale: le sélectionneur a choisi d'emmener au Brésil Diego Costa alors que l'avant-centre de l'Atletico a enchaîné les problèmes musculaires à une cuisse et avait dû sortir prématurément lors de la finale de Ligue des champions perdue face au Real (4-1 a.p.). Mais le profil de Costa, attaquant puissant, fougueux et efficace, s'est avéré suffisamment rare parmi les petits gabarits très techniques de la "Roja" pour courir ce risque. A l'inverse, Jesus Navas (Manchester City), en phase de reprise après une blessure à une cheville, n'a pas bénéficié de la même clémence de la part de Del Bosque, qui devra se passer de cet ailier dynamiteur de défenses. L'Espagne, placée dans le groupe B du Mondial, entamera la défense de son titre le 13 juin contre les Pays-Bas avec une revanche de la finale de la Coupe du monde 2010 (1-0 a.p.).