"Je voudrais mettre en valeur la manière dont mes joueurs ont neutralisé une équipe aussi forte que l'Espagne", a dit l'Argentin en conférence de presse.

"Nous avons éliminé le champion du monde avec intensité, avec de la volonté offensive, nous sommes qualifiés un match avant la fin, je suis très fier de mon groupe", a-t-il ajouté.

Sampaoli a tout de suite rappelé qu'"il faudra faire les mêmes efforts contre les Pays-Bas (s'ils voulaient) finir premiers du groupe".

Et le sélectionneur d'ajouter: "Je ne sais pas si c'est la plus grande victoire de l'histoire du Chili, je pense toujours que la plus grande sera la prochaine", sans vouloir répondre s'il s'agit "de la meilleure équipe de l'histoire du Chili". "Nous le verrons avec le temps", a-t-il indiqué.
Mais voir le Chili gagner la Coupe du monde ne lui "traverse même pas l'esprit. Concentrons-nous sur le prochain match, mais si nous gardons cette humilité et ce sens du sacrifice, nous serons compétitifs".

"Je voudrais mettre en valeur la manière dont mes joueurs ont neutralisé une équipe aussi forte que l'Espagne", a dit l'Argentin en conférence de presse."Nous avons éliminé le champion du monde avec intensité, avec de la volonté offensive, nous sommes qualifiés un match avant la fin, je suis très fier de mon groupe", a-t-il ajouté.Sampaoli a tout de suite rappelé qu'"il faudra faire les mêmes efforts contre les Pays-Bas (s'ils voulaient) finir premiers du groupe".Et le sélectionneur d'ajouter: "Je ne sais pas si c'est la plus grande victoire de l'histoire du Chili, je pense toujours que la plus grande sera la prochaine", sans vouloir répondre s'il s'agit "de la meilleure équipe de l'histoire du Chili". "Nous le verrons avec le temps", a-t-il indiqué. Mais voir le Chili gagner la Coupe du monde ne lui "traverse même pas l'esprit. Concentrons-nous sur le prochain match, mais si nous gardons cette humilité et ce sens du sacrifice, nous serons compétitifs".