Le sélectionneur national néerlandais Louis van Gaal a été élevé au rang de génie du football pour avoir changé de gardien en prévision de la séance de tirs au but qualificative pour les demi-finales du mondial-2014 de football contre le Costa Rica dimanche passé. Tim Krul qui avait relayé Jasper Cillessen a en effet détourné deux tirs et hissé les Pays-Bas dans le dernier carré de la compétition. Jean-Marie Pfaff n'a pas pour autant apprécié...

"C'est un scandale", déclare en effet l'ancien keeper des Diables Rouges et du Bayern Munich dans les colonnes du quotidien allemand "Die Welt". "Bien sûr il a sorti deux ballons et on peut l'en féliciter mais d'un autre côté, quel manque de fair play dans la guerre psychologique où il n'a reculé devant rien pour déstabiliser le joueur qui posait le ballon sur le point de penalty. Pareille conduite est à mes yeux inadmissible, contraire aux règles les plus élémentaires du fair play et du respect de l'adversaire. Ce n'est pas l'exemple à donner aux jeunes..."

Le sélectionneur national néerlandais Louis van Gaal a été élevé au rang de génie du football pour avoir changé de gardien en prévision de la séance de tirs au but qualificative pour les demi-finales du mondial-2014 de football contre le Costa Rica dimanche passé. Tim Krul qui avait relayé Jasper Cillessen a en effet détourné deux tirs et hissé les Pays-Bas dans le dernier carré de la compétition. Jean-Marie Pfaff n'a pas pour autant apprécié... "C'est un scandale", déclare en effet l'ancien keeper des Diables Rouges et du Bayern Munich dans les colonnes du quotidien allemand "Die Welt". "Bien sûr il a sorti deux ballons et on peut l'en féliciter mais d'un autre côté, quel manque de fair play dans la guerre psychologique où il n'a reculé devant rien pour déstabiliser le joueur qui posait le ballon sur le point de penalty. Pareille conduite est à mes yeux inadmissible, contraire aux règles les plus élémentaires du fair play et du respect de l'adversaire. Ce n'est pas l'exemple à donner aux jeunes..."