Imposant d'emblée un rythme virevoltant à la rencontre, les Cafeteros, soutenus par un stade entièrement acquis à leur cause, ont pris d'assaut l'arrière-garde adverse et très vite a obtenu la récompense. Sur un centre de la droite, la reprise d'Armero était légèrement déviée par Manolas hors de portée de Karnezis (1-0).

Ayant réussi à trouver la faille, la Colombie se replia et laissa l'initiative à des Grecs peu à l'aise dans l'art de faire le jeu. Ospina le gardien colombien effectua son premier (et seul) véritable arrêt à la 44e sur un tir placé de Kone, auparavant il avait vu les reprises de Kone (7e) et Torosidis (28e) menacer son cadre.

La Colombie jouait peut-être avec le feu. Aussi à la reprise, elle joua plus haut dans le jeu et plus rapidement en contres. A la 58e minute, un corner habilement détourné par Aguilar était conclu de près par Gutiérrez (2-0). Le médian de Monaco a justifié son rôle de patron de l'équipe en concluant victorieusement l'ultime attaque.

Malgré les changements de joueurs, les Grecs ne sont jamais parvenus pas à inquiéter réellement le secteur défensif colombien sauf sur une tête de Gekas, seul devant le but, qui frappa la transversale (63e).

En sept matchs disputés en Coupe du monde, la Grèce a concédé sa 6e défaite en concédant 17 buts sans marquer le moindre but (contre une victoire en 2010, 2-1 face au Nigeria).

En fin de soirée, la Côte d'Ivoire affronte le Japon à Recife dans l'autre match de la 1ère journée du groupe C.

Imposant d'emblée un rythme virevoltant à la rencontre, les Cafeteros, soutenus par un stade entièrement acquis à leur cause, ont pris d'assaut l'arrière-garde adverse et très vite a obtenu la récompense. Sur un centre de la droite, la reprise d'Armero était légèrement déviée par Manolas hors de portée de Karnezis (1-0). Ayant réussi à trouver la faille, la Colombie se replia et laissa l'initiative à des Grecs peu à l'aise dans l'art de faire le jeu. Ospina le gardien colombien effectua son premier (et seul) véritable arrêt à la 44e sur un tir placé de Kone, auparavant il avait vu les reprises de Kone (7e) et Torosidis (28e) menacer son cadre. La Colombie jouait peut-être avec le feu. Aussi à la reprise, elle joua plus haut dans le jeu et plus rapidement en contres. A la 58e minute, un corner habilement détourné par Aguilar était conclu de près par Gutiérrez (2-0). Le médian de Monaco a justifié son rôle de patron de l'équipe en concluant victorieusement l'ultime attaque. Malgré les changements de joueurs, les Grecs ne sont jamais parvenus pas à inquiéter réellement le secteur défensif colombien sauf sur une tête de Gekas, seul devant le but, qui frappa la transversale (63e). En sept matchs disputés en Coupe du monde, la Grèce a concédé sa 6e défaite en concédant 17 buts sans marquer le moindre but (contre une victoire en 2010, 2-1 face au Nigeria). En fin de soirée, la Côte d'Ivoire affronte le Japon à Recife dans l'autre match de la 1ère journée du groupe C.