Mais le duel à l'Estadio Beira-Rio de Porto Alegre a tourné court. C'était en effet déjà 3-0 pour les Fennecs à la 38-ème minute. Score final: 4-2 (mi-temps: 3-0). Vahid Halilhodzic avait complètement modifié l'équipe battue 2-1 par la Belgique, les Coréens reconduisant celle qui avait neutralisé la Russie (1-1).

L'attaquant du Sporting Portugal Islam Slimani, un des cinq joueurs auquel le coach algérien avait choisi de faire cette fois confiance dès le coup d'envoi, a donné le premier coup de poignard dès la 26-ème minute (1-0). Le défenseur Rafik Halliche, sur un corner botté de la gauche par Djabou, doubla le score de la tête 2 minutes plus tard (2-0, 28-ème).

La Corée du Sud était k.o debout, et incapable de la moindre réaction. Ce qui lui valut d'encaisser un 3-ème but, signé Djabou, qui exploita une longue ouverture de Slimani (3-0, 38-ème).

Changement de décor et réaction d'orgueil de la Corée à la reprise. Heung-Min Son tire même en force entre les jambes du gardien M'Bolhi (3-1, 50-ème). On commençait à se demander si l'Estadio Beira-Rio n'allait pas être le théâtre d'un remake de la Remontée fantastique lorsque Yacine Brahimi, également absent contre la Russie, donna le coup de grâce contre le cours du jeu après un une-deux avec Sofiane Féghouli (4-1, 62-ème).

Cette fois les Coréens ne se découragèrent pas, mais le dernier but de la partie signé à bout portant par Ja-Cheol Koo à la 72-ème, ne changea plus rien au verdict final.

Seule l'Algérie peut encore empêcher la Belgique de terminer en tête du Groupe H jeudi.

Mais le duel à l'Estadio Beira-Rio de Porto Alegre a tourné court. C'était en effet déjà 3-0 pour les Fennecs à la 38-ème minute. Score final: 4-2 (mi-temps: 3-0). Vahid Halilhodzic avait complètement modifié l'équipe battue 2-1 par la Belgique, les Coréens reconduisant celle qui avait neutralisé la Russie (1-1). L'attaquant du Sporting Portugal Islam Slimani, un des cinq joueurs auquel le coach algérien avait choisi de faire cette fois confiance dès le coup d'envoi, a donné le premier coup de poignard dès la 26-ème minute (1-0). Le défenseur Rafik Halliche, sur un corner botté de la gauche par Djabou, doubla le score de la tête 2 minutes plus tard (2-0, 28-ème). La Corée du Sud était k.o debout, et incapable de la moindre réaction. Ce qui lui valut d'encaisser un 3-ème but, signé Djabou, qui exploita une longue ouverture de Slimani (3-0, 38-ème). Changement de décor et réaction d'orgueil de la Corée à la reprise. Heung-Min Son tire même en force entre les jambes du gardien M'Bolhi (3-1, 50-ème). On commençait à se demander si l'Estadio Beira-Rio n'allait pas être le théâtre d'un remake de la Remontée fantastique lorsque Yacine Brahimi, également absent contre la Russie, donna le coup de grâce contre le cours du jeu après un une-deux avec Sofiane Féghouli (4-1, 62-ème). Cette fois les Coréens ne se découragèrent pas, mais le dernier but de la partie signé à bout portant par Ja-Cheol Koo à la 72-ème, ne changea plus rien au verdict final. Seule l'Algérie peut encore empêcher la Belgique de terminer en tête du Groupe H jeudi.