C'était un match particulier pour Arsène Wenger, qui retrouvait l'ASM, club qu'il a coaché entre 1987 et 1994. L'équipe de Leonardo Jardim a été particulièrement solide défensivement en première mi-temps. Comme souvent, les Monégasques ont aussi été très réalistes devant le but. A la 38e, Kondogbia a vu son tir dévié par Per Mertesacker dans les filets d'Ospina. En deuxième mi-temps, Berbatov, habitué des pelouses anglaises (ancien de Tottenham, Manchester United et Fulham), a inscrit le deuxième but pour Monaco sur une frappe puissante (53e).

A la 91e, Arsène Wenger pensait revenir dans la partie grâce à la réduction du score par Oxlade-Chamberlain, sur un bel enroulé à l'entrée de la surface. Mais c'était sans compter sur la vitesse de Yannick Ferreira Carrasco. A la 94e, Silva a profité d'une perte de balle adverse pour lancer l'ailier belge. Sans trembler, il est allé tromper Ospina pour la troisième fois de la soirée d'un beau tir croisé. Avec cette victoire 1-3 à l'extérieur, Jardim et les siens peuvent espérer se qualifier pour les quarts de finales. Le match retour aura lieu le mardi 17 mars prochain au stade Louis II (20h45).

Le Prince Albert II s'excuse d'avoir "gâché la soirée"

Le Prince Albert II de Monaco, présent à Londres lors du succès 3-1 de Monaco devant Arsenal en 8e de finale aller de la Ligue des champions, s'est excusé d'avoir "gâché la soirée" d'Arsène Wenger, l'ex-entraîneur de l'ASM désormais sur le banc des Gunners.

"Cela fait un peu de peine pour (Arsène Wenger), on lui a gâché la soirée je crois! Mais je pense qu'il ne nous en veut pas", a déclaré tout sourire le Prince Albert II de Monaco, au micro de BeIn Sports, après la victoire de l'ASM sur la formation de son ancien entraîneur. "Vu la physionomie du match, c'est amplement mérité!", s'est félicité le Prince tout en saluant Arsène Wenger, "un entraîneur de qualité qui a beaucoup marqué le club", et à qui "l'on doit beaucoup".

C'était un match particulier pour Arsène Wenger, qui retrouvait l'ASM, club qu'il a coaché entre 1987 et 1994. L'équipe de Leonardo Jardim a été particulièrement solide défensivement en première mi-temps. Comme souvent, les Monégasques ont aussi été très réalistes devant le but. A la 38e, Kondogbia a vu son tir dévié par Per Mertesacker dans les filets d'Ospina. En deuxième mi-temps, Berbatov, habitué des pelouses anglaises (ancien de Tottenham, Manchester United et Fulham), a inscrit le deuxième but pour Monaco sur une frappe puissante (53e). A la 91e, Arsène Wenger pensait revenir dans la partie grâce à la réduction du score par Oxlade-Chamberlain, sur un bel enroulé à l'entrée de la surface. Mais c'était sans compter sur la vitesse de Yannick Ferreira Carrasco. A la 94e, Silva a profité d'une perte de balle adverse pour lancer l'ailier belge. Sans trembler, il est allé tromper Ospina pour la troisième fois de la soirée d'un beau tir croisé. Avec cette victoire 1-3 à l'extérieur, Jardim et les siens peuvent espérer se qualifier pour les quarts de finales. Le match retour aura lieu le mardi 17 mars prochain au stade Louis II (20h45).Le Prince Albert II s'excuse d'avoir "gâché la soirée" Le Prince Albert II de Monaco, présent à Londres lors du succès 3-1 de Monaco devant Arsenal en 8e de finale aller de la Ligue des champions, s'est excusé d'avoir "gâché la soirée" d'Arsène Wenger, l'ex-entraîneur de l'ASM désormais sur le banc des Gunners."Cela fait un peu de peine pour (Arsène Wenger), on lui a gâché la soirée je crois! Mais je pense qu'il ne nous en veut pas", a déclaré tout sourire le Prince Albert II de Monaco, au micro de BeIn Sports, après la victoire de l'ASM sur la formation de son ancien entraîneur. "Vu la physionomie du match, c'est amplement mérité!", s'est félicité le Prince tout en saluant Arsène Wenger, "un entraîneur de qualité qui a beaucoup marqué le club", et à qui "l'on doit beaucoup".