La très controversée Coupe du monde "hivernale" se tiendra l'année prochaine au Qatar du 21 novembre au 18 décembre, en plein milieu de la saison des clubs, car il fait trop chaud dans le Golf persique en été. Cela aura naturellement des répercussions sur la préparation des équipes nationales, qui ont disposé de trois semaines lors du dernier Mondial en 2018 en Russie. Selon la circulaire de l'Union européenne de football, les clubs ne devront pas libérer leurs joueurs avant le 14 novembre, soit une semaine avant le match d'ouverture.

Avec encore deux journées à disputer, les Diables Rouges ont un pied et demi au Qatar. La campagne qualificative se terminera le mois prochain. Le 13 novembre, la Belgique accueillera l'Estonie à Bruxelles, avant de se déplacer trois jours plus tard au pays de Galles. Il s'agira de la troisième Coupe du Monde consécutive pour les hommes de Roberto Martinez, après le Brésil en 2014 et la Russie en 2018.

La très controversée Coupe du monde "hivernale" se tiendra l'année prochaine au Qatar du 21 novembre au 18 décembre, en plein milieu de la saison des clubs, car il fait trop chaud dans le Golf persique en été. Cela aura naturellement des répercussions sur la préparation des équipes nationales, qui ont disposé de trois semaines lors du dernier Mondial en 2018 en Russie. Selon la circulaire de l'Union européenne de football, les clubs ne devront pas libérer leurs joueurs avant le 14 novembre, soit une semaine avant le match d'ouverture. Avec encore deux journées à disputer, les Diables Rouges ont un pied et demi au Qatar. La campagne qualificative se terminera le mois prochain. Le 13 novembre, la Belgique accueillera l'Estonie à Bruxelles, avant de se déplacer trois jours plus tard au pays de Galles. Il s'agira de la troisième Coupe du Monde consécutive pour les hommes de Roberto Martinez, après le Brésil en 2014 et la Russie en 2018.