De retour en Europe trois ans plus tard, il s'est révélé en France sous les couleurs de Lille (2006-2009), où il a été le meilleur passeur du championnat 2008-2009, avant de rejoindre l'Olympique Lyonnnais (2009-2013), avec lequel il a remporté la Coupe de France en 2012, mais sans disputer la finale contre l'US Quevilly (1-0).

Après des passages plus difficiles à Schalke 04, Al Ain et l'AS Rome, il est rentré au Brésil en 2014, évoluant successivement à Sao Paulo, Palmeiras, Sport Recife, et enfin l'América Mineiro.

Il a été quart de finaliste du Mondial-2010 contre les Pays-Bas (1-2) en Afrique du Sud.

"Je n'ai pas de mots pour décrire ce que le football professionnel représente dans ma vie, mais le moment difficile de dire au revoir est maintenant arrivé", explique-t-il sur Instagram. "Quand j'étais petit, j'ai vu mon père jouer et j'ai rêvé d'être comme lui. Mais avec l'aide de Dieu, je suis allé bien au-delà de ce que j'avais imaginé."