L'international (36 sélections, 7 buts) a terminé en tête du classement des buteurs avec 14 réalisations, à l'issue de la 17e et dernière journée de la phase régulière du Tournoi d'ouverture 2018 du Championnat mexicain. L'ex-Marseillais de 32 ans a marqué dans neuf rencontres sur 16 disputées, avec notamment un quadruplé début novembre contre Puebla (6-1). Gignac avait déjà fini meilleur buteur d'une épreuve au Mexique, le Tournoi de clôture 2016, avec 13 buts.

"APG", qui totalise désormais à 94 buts pour les Tigres, est le deuxième meilleur buteur de l'histoire du club, avec un bon espoir de rattraper le Mexicain Tomas Boy (102). Il joue depuis 2015 à Monterrey, où il est devenu une idole et a contribué à remporter trois fois le Tournoi d'ouverture (2015, 2016, 2017). Ce week-end, les Tigres vainqueurs 1-0 à Guadalajara samedi, ont fini 6e sur 18 de la phase régulière, et rencontreront les Pumas en quart de finale de la formule coupe.

L'international (36 sélections, 7 buts) a terminé en tête du classement des buteurs avec 14 réalisations, à l'issue de la 17e et dernière journée de la phase régulière du Tournoi d'ouverture 2018 du Championnat mexicain. L'ex-Marseillais de 32 ans a marqué dans neuf rencontres sur 16 disputées, avec notamment un quadruplé début novembre contre Puebla (6-1). Gignac avait déjà fini meilleur buteur d'une épreuve au Mexique, le Tournoi de clôture 2016, avec 13 buts. "APG", qui totalise désormais à 94 buts pour les Tigres, est le deuxième meilleur buteur de l'histoire du club, avec un bon espoir de rattraper le Mexicain Tomas Boy (102). Il joue depuis 2015 à Monterrey, où il est devenu une idole et a contribué à remporter trois fois le Tournoi d'ouverture (2015, 2016, 2017). Ce week-end, les Tigres vainqueurs 1-0 à Guadalajara samedi, ont fini 6e sur 18 de la phase régulière, et rencontreront les Pumas en quart de finale de la formule coupe.