"J'ai parlé à notre directeur financier une ou deux fois au cours des derniers mois. Et je pense que nous ne pouvons rien y faire", a souri le Bavarois de 30 ans questionné sur cette éventualité lors d'un événement promotionnel à Munich.

Il faisait ainsi référence au salaire astronomique de "la Pulga", estimé à quelque 50 millions d'euros par an, soit près de trois fois plus que celui des vedettes du Bayern, à savoir Lewandowski, Neuer et Müller.

Considérant Messi comme "l'un des meilleurs footballeurs de la planète", l'ailier bavarois s'attendait à ce qu'un jour ou l'autre l'Argentin quitte son club de toujours mais pensait que ce serait pour annoncer "sa retraite sportive".

"Le fait qu'un certain changement se produise maintenant peut également être intéressant pour le monde du football. À part les fans de Barcelone, que je peux comprendre, personne ne voit vraiment ce départ d'un oeil critique. Les gens sont plutôt curieux de savoir quelles nouvelles voies vont s'ouvrir", a-t-il ajouté.

Le patron du Bayern Munich, Karl-Heinz Rummenigge, a de son côté déclaré au journal italien Tuttosport que son club ne pouvait "pas payer un joueur de cette envergure. Cela ne fait pas partie de notre politique et de notre philosophie".

Parmi la poignée de prétendants capables d'accueillir le génie de 33 ans figurent Manchester City où évolue son ex-entraîneur Pep Guardiola, le Paris SG avec ses stars Mbappé et Neymar ou encore l'Inter Milan soutenu par un mécène chinois.

Cependant, Barcelone n'a pas dit son dernier mot et entend utiliser tous les moyens juridiques en sa possession pour que Messi honore son contrat qui devait initialement se terminer en juin 2021.

"J'ai parlé à notre directeur financier une ou deux fois au cours des derniers mois. Et je pense que nous ne pouvons rien y faire", a souri le Bavarois de 30 ans questionné sur cette éventualité lors d'un événement promotionnel à Munich.Il faisait ainsi référence au salaire astronomique de "la Pulga", estimé à quelque 50 millions d'euros par an, soit près de trois fois plus que celui des vedettes du Bayern, à savoir Lewandowski, Neuer et Müller.Considérant Messi comme "l'un des meilleurs footballeurs de la planète", l'ailier bavarois s'attendait à ce qu'un jour ou l'autre l'Argentin quitte son club de toujours mais pensait que ce serait pour annoncer "sa retraite sportive"."Le fait qu'un certain changement se produise maintenant peut également être intéressant pour le monde du football. À part les fans de Barcelone, que je peux comprendre, personne ne voit vraiment ce départ d'un oeil critique. Les gens sont plutôt curieux de savoir quelles nouvelles voies vont s'ouvrir", a-t-il ajouté.Le patron du Bayern Munich, Karl-Heinz Rummenigge, a de son côté déclaré au journal italien Tuttosport que son club ne pouvait "pas payer un joueur de cette envergure. Cela ne fait pas partie de notre politique et de notre philosophie".Parmi la poignée de prétendants capables d'accueillir le génie de 33 ans figurent Manchester City où évolue son ex-entraîneur Pep Guardiola, le Paris SG avec ses stars Mbappé et Neymar ou encore l'Inter Milan soutenu par un mécène chinois.Cependant, Barcelone n'a pas dit son dernier mot et entend utiliser tous les moyens juridiques en sa possession pour que Messi honore son contrat qui devait initialement se terminer en juin 2021.