Après la blessure longue durée d'Ousmane Dembélé, la passe d'armes Messi/Abidal en public et l'élimination peu glorieuse en quarts de finale de Coupe du Roi par Bilbao (1-0), le Barça, mené deux fois au score, s'est évité une crise grâce à un but salvateur de Clément Lenglet de la tête sur coup franc (72e).

Dans la foulée, l'exclusion de Nabil Fekir (76e), de loin le meilleur joueur andalou avec un but marqué et un penalty provoqué, a sécurisé la victoire blaugrana. Le carton rouge de Lenglet (79e), pour un deuxième jaune --comme Fekir--, a eu bien moins d'influence côté barcelonais.

Comme souvent les Catalans s'en sont remis à leur génie argentin Lionel Messi qui a signé trois passes décisives (ses 9e, 10e et 11e de la saison en championnat pour 14 buts).

Après la blessure longue durée d'Ousmane Dembélé, la passe d'armes Messi/Abidal en public et l'élimination peu glorieuse en quarts de finale de Coupe du Roi par Bilbao (1-0), le Barça, mené deux fois au score, s'est évité une crise grâce à un but salvateur de Clément Lenglet de la tête sur coup franc (72e). Dans la foulée, l'exclusion de Nabil Fekir (76e), de loin le meilleur joueur andalou avec un but marqué et un penalty provoqué, a sécurisé la victoire blaugrana. Le carton rouge de Lenglet (79e), pour un deuxième jaune --comme Fekir--, a eu bien moins d'influence côté barcelonais. Comme souvent les Catalans s'en sont remis à leur génie argentin Lionel Messi qui a signé trois passes décisives (ses 9e, 10e et 11e de la saison en championnat pour 14 buts).