Les joueurs du Napoli, dont Dries Mertens, avaient refusé au début du mois d'obéir à l'ordre de leur président d'aller "au vert" à Castel Volturno au soir de la rencontre à domicile de Ligue des Champions face au RB Salzbourg (1-1). Le président du Napoli avait pris sa décision la veille après une défaite 2-1 en Serie A à l'AS Rome.

En représailles, le club a suspendu les salaires d'octobre et prévoit de diminuer les salaires de 25 %.

D'après les médias italiens, le Napoli envisage en outre de porter l'affaire devant la cour d'arbitrage de la Fédération italienne de football (FIGC) ainsi que devant les tribunaux.

Cette saison, le club de Dries Mertens ne pointe qu'à la 7e place en Serie A, avec 20 points en 13 matches, à 15 unités du leader, la Juventus, et à 2 points des places européennes.