Jack Grealish est né le 10 septembre 1995 à Birmingham. Il arrive à l'âge de 6 ans au centre de formation d'Aston Villa. Il faut dire que l'attachement pour ce club est une affaire de famille. Son arrière-grand-père, Billy Garraty remporte la coupe d'Angleterre avec le club anglais en 1905. Il fait ses débuts avec l'équipe première alors qu'il n'est âgé que de 16 ans, mais il restera sur le banc. Il faudra attendre début avril 2014 pour le voir lancer sa carrière Premier League contre Queens Park Rangers. Une première prestation remarquée par de nombreux clubs ainsi que des supporters anglais déjà envoûtés par l'enfant du pays. Malgré un côté rebelle qui lui fait valoir plusieurs avertissements par son coach, la pépite anglaise devient le chouchou des supporters.

null, iStock
null © iStock

D'origine irlandaise, il opte pour l'équipe d'Angleterre en 2015 et connaît en 2016 sa première sélection chez les espoirs où Gareth Southgate tombe sous son charme. Un charme qui fait toujours effet 4 ans plus tard puisque ce dernier devenu sélectionneur des Three Lions l'appelle pour jouer la Nations League suite aux blessures de Marcus Rashford et Harry Winks. À la surprise générale, il prendra part à l'aventure européenne le 11 juin 2021 où il jouera un rôle de super remplaçant. Alors qu'il venait de prolonger jusqu'en 2026 à Aston Villa suite à une saison 2020-2021 de haut vol, l'enfant de Birmingham a succombé au charme du champion d'Angleterre qui n'a pas hésité à sortir le chèque pour s'offrir une de plus belles promesses du football anglais. Le jeune milieu de terrain quitte les lions après 264 matchs et 37 buts marqués.

Si il était compté parmi les joueurs clé de l'effectif des lions, Grealish devra faire face à une concurrence féroce. Il faut dire que Manchester City compte dans ses rangs de nombreux talents. Pep Guardiola jouera un rôle important pour permettre à sa nouvelle recrue de s'intégrer dans un effectif pléthorique et de porter sur ses épaules le poids du transfert le plus cher de l'histoire de Premier League. Un record qui pourrait bientôt tomber suite à un mercato bien animé du côté du championnat anglais visiblement peu affecté par la crise du Covid 19.

Jack Grealish est né le 10 septembre 1995 à Birmingham. Il arrive à l'âge de 6 ans au centre de formation d'Aston Villa. Il faut dire que l'attachement pour ce club est une affaire de famille. Son arrière-grand-père, Billy Garraty remporte la coupe d'Angleterre avec le club anglais en 1905. Il fait ses débuts avec l'équipe première alors qu'il n'est âgé que de 16 ans, mais il restera sur le banc. Il faudra attendre début avril 2014 pour le voir lancer sa carrière Premier League contre Queens Park Rangers. Une première prestation remarquée par de nombreux clubs ainsi que des supporters anglais déjà envoûtés par l'enfant du pays. Malgré un côté rebelle qui lui fait valoir plusieurs avertissements par son coach, la pépite anglaise devient le chouchou des supporters.D'origine irlandaise, il opte pour l'équipe d'Angleterre en 2015 et connaît en 2016 sa première sélection chez les espoirs où Gareth Southgate tombe sous son charme. Un charme qui fait toujours effet 4 ans plus tard puisque ce dernier devenu sélectionneur des Three Lions l'appelle pour jouer la Nations League suite aux blessures de Marcus Rashford et Harry Winks. À la surprise générale, il prendra part à l'aventure européenne le 11 juin 2021 où il jouera un rôle de super remplaçant. Alors qu'il venait de prolonger jusqu'en 2026 à Aston Villa suite à une saison 2020-2021 de haut vol, l'enfant de Birmingham a succombé au charme du champion d'Angleterre qui n'a pas hésité à sortir le chèque pour s'offrir une de plus belles promesses du football anglais. Le jeune milieu de terrain quitte les lions après 264 matchs et 37 buts marqués.Si il était compté parmi les joueurs clé de l'effectif des lions, Grealish devra faire face à une concurrence féroce. Il faut dire que Manchester City compte dans ses rangs de nombreux talents. Pep Guardiola jouera un rôle important pour permettre à sa nouvelle recrue de s'intégrer dans un effectif pléthorique et de porter sur ses épaules le poids du transfert le plus cher de l'histoire de Premier League. Un record qui pourrait bientôt tomber suite à un mercato bien animé du côté du championnat anglais visiblement peu affecté par la crise du Covid 19.