"Peut-être que sur notre deuxième mi-temps, le nul aurait été mérité", avance Mazzu. "On est venu sortir une prestation à Liverpool en ayant préparé un nouveau système en deux jours, et quasiment pas sur le terrain. J'espère que le groupe a compris aujourd'hui qu'il a grandi, qu'il a beaucoup de capacités et qu'on pourra reproduire cette volonté en championnat".

Genk, battu 2-0 à Eupen vendredi, est 8e du championnat avec 20 points en 13 matches. "Je suis soulagé pour le club et pour le groupe. C'est la situation du club qui est la plus importante", dit Mazzu. "La mienne n'est pas spécialement importante. La vie d'un entraîneur est un éternel recommencement. Aujourd'hui c'est bien, mais ce n'est pas suffisant. Dimanche, on attendre autre chose de la part de Genk (contre La Gantoise, ndlr). Je me prépare à chaque match pour affronter l'adversité et espérer gagner".

Si Genk ne peut plus terminer aux deux premières places, les Limbourgeois peuvent toutefois encore espérer prendre la 3e place et poursuivre en Europa League. "Le match contre Salzbourg à la maison sera très important si on veut passer et prendre cette 3e place", dit l'entraîneur de Genk. "Mais le plus important aujourd'hui est de redresser la tête en championnat".