Zulte Waregem a été battu 1-3 par Maribor, jeudi à Bruges, lors de la troisième journée du groupe D de l'Europa League. Zulte Waregem avait ouvert le score par De Fauw (12), avant de subir la loi slovène par Crnic (21), Mertelj (34e) et Mezga (49).
Le début de rencontre était marqué par deux erreurs défensives: celle du gardien Handanovic, qui relâchait un coup-franc d'Hazard permettant à De Fauw d'ouvrir le score (12e), et celle de Colpaert qui offrait, d'une relance catastrophique, la balle d'égalisation à Crnic, lequel ne se faisait pas prier (21e). Le deuxième but slovène était d'une tout autre facture: sur un corner, le ballon arrivait à Mertelj, posté à l'entrée du rectangle, qui reprenait instantanément de volée laissant Bossut impuissant (34e).

Mezga, à la réception d'un centre de Tavares, faisait 1-3 dès la reprise (49e). Milec écopait ensuite de deux cartes jaunes en trois minutes et devait regagner les vestiaires, laissant Maribor à 10. Malgré la supériorité numérique, Zulte Waregem ne parvenait que trop rarement à se montrer dangereux. La plus belle opportunité pour relancer la rencontre tombait en effet dans les arrêts de jeu, lorsque Cacérès se présentait devant Handanovic, mais tirait sur le poteau.

Cette défaite laisse Zulte Waregem à la dernière place du groupe avec 1 point. Rubin, qui a partagé 1-1 à Wigan, est en tête avec 7 points. Wigan (5) suit devant Maribor (3).

Le 7 novembre (19h), Zulte Waregem ira en Slovénie, à Maribor, lors de la quatrième journée.


Genk a été tenu en échec 1-1 par le Rapid Vienne, jeudi, dans son troisième match du groupe G de l'Europa League. Les Limbourgeois, qui ont joliment ouvert le score par Gorius (21e), ont été rejoints par Sabitzer (82e). Genk reste leader de son groupe. Vainqueur de ses deux premières rencontres, Genk pouvait prendre le large au classement face à un adversaire qui ne comptait qu'un point. Le début de rencontre était animé avec deux occasions de chaque côté: pour De Ceulaer (9e) et Vossen (11e) côté limbourgeois, pour Boyd (8e) et Schaub (14e) côté viennois.
À la 21e minute, Gorius imitait Ibrahimovic en envoyant un missile des 25 mètres qui se logeait directement dans la lucarne. Genk gaspilla après la pause les occasions de se mettre à l'abri: Tshimanga tirait sur la transversale (59e) puis Vossen manquait le cadre de peu (62e). Les Autrichiens restaient dans la partie et Köteles devait se détendre sur une frappe de Sabitzer (70e). Dix minutes plus tard, le duel tournait à l'avantage de l'ailier autrichien, dont la tête à bout portant ne laissait aucune chance au gardien (82e). Le score n'évolua plus, malgré un dernier tir de Gorius qui frôlait le poteau (90e+3).

Dans l'autre rencontre, le Dynamo Kiev s'est débarassé de Thoune 3-0 grâce notamment à un deuxième but signé Mbokani. Genk, 7 points, garde la tête du groupe devant le Dynamo Kiev (4), Thoune (3) et le Rapid (2). Genk se déplacera le 7 novembre au Rapid Vienne (21h05).

Le Standard s'est incliné à Salzbourg. Mujangi Bia a sauvé l'honneur des siens en fin de rencontre sur penalty. Rapidement réduis à dix, puis à neuf, la tâche du Standard a considérablement été compliquée.

Salzbourg: Jonatan Soriano (53e), Ramalho (86e)
Standard: Mujangi Bia (88e sur penalty)

Cartes jaunes:
Salzbourg: Ramalho (4e), Mané (14e, 42e), Ilsanker (63e)
Standard: Carcela (27e, 38e), Ezekiel (51e)
Cartes rouges:
Salzbourg: Mané (42e)
Standard: Carcela (38e), Kanu (67e)

Les équipes:
Salzbourg: Gulacsi - Ulmer, Hinteregger, Ramalho, Schwegler, Mané, Leitgeb (82e Schiemer), Ilsanker, Kampl, Jonatan Soriano (60e Barisha), Alan (86e Nielsen)

Standard: Kawashima - Van Damme, Ciman, Kanu, Opare, Carcela, Vainqueur (76e Mujangi Bia), Buyens, Bulot, Mpoku (59e Batshuayi) et Ezekiel (70e Ben Haim).

Zulte Waregem a été battu 1-3 par Maribor, jeudi à Bruges, lors de la troisième journée du groupe D de l'Europa League. Zulte Waregem avait ouvert le score par De Fauw (12), avant de subir la loi slovène par Crnic (21), Mertelj (34e) et Mezga (49). Le début de rencontre était marqué par deux erreurs défensives: celle du gardien Handanovic, qui relâchait un coup-franc d'Hazard permettant à De Fauw d'ouvrir le score (12e), et celle de Colpaert qui offrait, d'une relance catastrophique, la balle d'égalisation à Crnic, lequel ne se faisait pas prier (21e). Le deuxième but slovène était d'une tout autre facture: sur un corner, le ballon arrivait à Mertelj, posté à l'entrée du rectangle, qui reprenait instantanément de volée laissant Bossut impuissant (34e). Mezga, à la réception d'un centre de Tavares, faisait 1-3 dès la reprise (49e). Milec écopait ensuite de deux cartes jaunes en trois minutes et devait regagner les vestiaires, laissant Maribor à 10. Malgré la supériorité numérique, Zulte Waregem ne parvenait que trop rarement à se montrer dangereux. La plus belle opportunité pour relancer la rencontre tombait en effet dans les arrêts de jeu, lorsque Cacérès se présentait devant Handanovic, mais tirait sur le poteau. Cette défaite laisse Zulte Waregem à la dernière place du groupe avec 1 point. Rubin, qui a partagé 1-1 à Wigan, est en tête avec 7 points. Wigan (5) suit devant Maribor (3). Le 7 novembre (19h), Zulte Waregem ira en Slovénie, à Maribor, lors de la quatrième journée. Genk a été tenu en échec 1-1 par le Rapid Vienne, jeudi, dans son troisième match du groupe G de l'Europa League. Les Limbourgeois, qui ont joliment ouvert le score par Gorius (21e), ont été rejoints par Sabitzer (82e). Genk reste leader de son groupe. Vainqueur de ses deux premières rencontres, Genk pouvait prendre le large au classement face à un adversaire qui ne comptait qu'un point. Le début de rencontre était animé avec deux occasions de chaque côté: pour De Ceulaer (9e) et Vossen (11e) côté limbourgeois, pour Boyd (8e) et Schaub (14e) côté viennois. À la 21e minute, Gorius imitait Ibrahimovic en envoyant un missile des 25 mètres qui se logeait directement dans la lucarne. Genk gaspilla après la pause les occasions de se mettre à l'abri: Tshimanga tirait sur la transversale (59e) puis Vossen manquait le cadre de peu (62e). Les Autrichiens restaient dans la partie et Köteles devait se détendre sur une frappe de Sabitzer (70e). Dix minutes plus tard, le duel tournait à l'avantage de l'ailier autrichien, dont la tête à bout portant ne laissait aucune chance au gardien (82e). Le score n'évolua plus, malgré un dernier tir de Gorius qui frôlait le poteau (90e+3). Dans l'autre rencontre, le Dynamo Kiev s'est débarassé de Thoune 3-0 grâce notamment à un deuxième but signé Mbokani. Genk, 7 points, garde la tête du groupe devant le Dynamo Kiev (4), Thoune (3) et le Rapid (2). Genk se déplacera le 7 novembre au Rapid Vienne (21h05). Le Standard s'est incliné à Salzbourg. Mujangi Bia a sauvé l'honneur des siens en fin de rencontre sur penalty. Rapidement réduis à dix, puis à neuf, la tâche du Standard a considérablement été compliquée. Salzbourg: Jonatan Soriano (53e), Ramalho (86e) Standard: Mujangi Bia (88e sur penalty) Cartes jaunes: Salzbourg: Ramalho (4e), Mané (14e, 42e), Ilsanker (63e) Standard: Carcela (27e, 38e), Ezekiel (51e) Cartes rouges: Salzbourg: Mané (42e) Standard: Carcela (38e), Kanu (67e) Les équipes: Salzbourg: Gulacsi - Ulmer, Hinteregger, Ramalho, Schwegler, Mané, Leitgeb (82e Schiemer), Ilsanker, Kampl, Jonatan Soriano (60e Barisha), Alan (86e Nielsen) Standard: Kawashima - Van Damme, Ciman, Kanu, Opare, Carcela, Vainqueur (76e Mujangi Bia), Buyens, Bulot, Mpoku (59e Batshuayi) et Ezekiel (70e Ben Haim).