La rencontre avait presque fini en bagarre générale entre joueurs et staff des deux équipes, Chelsea reprochant à son adversaire d'avoir gagné du temps. Expulsé du banc de Chelsea en fin de rencontre, Sarri n'était pas venu en conférence de presse.

Il était "très énervé par les mots qu'il a entendus à son encontre de la part du banc de Burnley", avait expliqué son adjoint, Gianfranco Zola, après ce nul à domicile.