Roberto Martinez a salué le caractère de ses joueurs après la victoire 3-1 de la Belgique face au pays de Galles en ouverture des qualifications pour la Coupe du monde 2022 mercredi à Louvain. "Les joueurs ont affiché leur meilleur caractère et personnalité dans un match très exigeant", a déclaré le sélectionneur national en conférence de presse après la rencontre.

"Nous savions que ce serait un match difficile et après le 0-1, c'est devenu encore plus dur", a expliqué Martinez. "Néanmoins, les joueurs ont montré de la personnalité et ont refusé que le match nous échappe. Dans le contenu, ce n'était pas notre meilleur match mais je suis très heureux de la réaction."

Après le but d'ouverture de Roberts, les Diables Rouges n'ont jamais paniqué et il ne leur a fallu que vingt minutes pour inverser la tendance avec des buts de Kevin De Bruyne et Thorgan Hazard.

"Dans ce genre de match, il faut savoir s'adapter et prendre des risques", a ajouté Roberto Martinez. "Les attaquants ont défendu très haut et Leander et Youri ont couvert beaucoup de terrain dans l'entrejeu. Toute l'équipe a travaillé et a dû dépenser de l'énergie. Les joueurs ont affiché leur meilleur caractère et personnalité dans un match très exigeant."

Alignant Thomas Vermaelen dans le onze de base à côté de Toby Alderweireld et Jan Vertonghen, l'entraîneur catalan a sorti Vermaelen au repos mais a rassuré sur son état de santé. "Le plan était de le faire jouer 45 minutes. Thomas n'est disponible que pour les deux premiers matches et nous voulons l'impliquer dans ces deux rencontres."

Avec ce premier succès en poche, la Belgique pourra désormais se concentrer sur son déplacement en Tchéquie, qui s'est imposée 2-6 en Estonie, samedi à Prague. "Il était important de débuter cette campagne par une victoire et de prendre des points rapidement car lors des matches retour, il y aura sûrement du public dans les stades. Ce sera totalement différent et rendra ces matches plus difficiles. Je suis content de la réaction mais nous devons désormais tourner le bouton et nous concentrer sur la Tchéquie."

Le sélectionneur national a également donné des nouvelles d'Eden Hazard qui était présent au camp à Tubize mercredi. "Il était présent et cela fait partie de notre travail avec le Real Madrid", a conclu Martinez.

"C'est ce que les grandes équipes font"

"Ce n'était pas notre meilleur match mais il faut parfois gagner sans bien jouer. C'est ce que les grandes équipes font", a lancé Vertonghen en conférence de presse mercredi après la rencontre. "Après le but d'ouverture, nous n'avons pas paniqué car nous avons des joueurs de classe mondiale devant et nous savons que nous allons marquer au moins un but. C'est bien d'avoir cette confiance au sein de l'équipe."

Blessé lors de la défaite en quarts de finale de l'Euro 2016 lors de la dernière confrontation face aux Gallois, Vertonghen assurait que la victoire acquise mercredi n'avait le goût d'une revanche.

"Après le 0-1, je n'ai pas repensé à ce match de 2016. Cette rencontre est déjà loin derrière nous et certains joueurs actuels n'étaient même pas présents. Depuis cette rencontre, nous avons grandi. Nous sommes devenus plus forts et plus complets", a précisé le joueur de Benfica.

"Nous n'avons pas paniqué et tout le monde a montré de la maturité", a ajouté Youri Tielemans, auteur d'une nouvelle solide prestation dans l'entrejeu. "Nous avons continué à jouer comme nous savons le faire et cela montre que nous avons de l'expérience et de la qualité. Nous avons aussi prouvé notre qualité en attaque en plantant trois buts."

Après avoir entamé cette campagne qualificative du bon pied, tous les regards sont désormais vers la Tchéquie où les Diables se rendent samedi. Les Tchèques se sont imposés 2-6 en Estonie mercredi.

"Je connais certains joueurs qui évoluent en Premier League et c'est une équipe qui est très physique. Nous devrons être prêts à répondre à ce défi", a conclu Tielemans.

Roberto Martinez a salué le caractère de ses joueurs après la victoire 3-1 de la Belgique face au pays de Galles en ouverture des qualifications pour la Coupe du monde 2022 mercredi à Louvain. "Les joueurs ont affiché leur meilleur caractère et personnalité dans un match très exigeant", a déclaré le sélectionneur national en conférence de presse après la rencontre."Nous savions que ce serait un match difficile et après le 0-1, c'est devenu encore plus dur", a expliqué Martinez. "Néanmoins, les joueurs ont montré de la personnalité et ont refusé que le match nous échappe. Dans le contenu, ce n'était pas notre meilleur match mais je suis très heureux de la réaction."Après le but d'ouverture de Roberts, les Diables Rouges n'ont jamais paniqué et il ne leur a fallu que vingt minutes pour inverser la tendance avec des buts de Kevin De Bruyne et Thorgan Hazard. "Dans ce genre de match, il faut savoir s'adapter et prendre des risques", a ajouté Roberto Martinez. "Les attaquants ont défendu très haut et Leander et Youri ont couvert beaucoup de terrain dans l'entrejeu. Toute l'équipe a travaillé et a dû dépenser de l'énergie. Les joueurs ont affiché leur meilleur caractère et personnalité dans un match très exigeant." Alignant Thomas Vermaelen dans le onze de base à côté de Toby Alderweireld et Jan Vertonghen, l'entraîneur catalan a sorti Vermaelen au repos mais a rassuré sur son état de santé. "Le plan était de le faire jouer 45 minutes. Thomas n'est disponible que pour les deux premiers matches et nous voulons l'impliquer dans ces deux rencontres." Avec ce premier succès en poche, la Belgique pourra désormais se concentrer sur son déplacement en Tchéquie, qui s'est imposée 2-6 en Estonie, samedi à Prague. "Il était important de débuter cette campagne par une victoire et de prendre des points rapidement car lors des matches retour, il y aura sûrement du public dans les stades. Ce sera totalement différent et rendra ces matches plus difficiles. Je suis content de la réaction mais nous devons désormais tourner le bouton et nous concentrer sur la Tchéquie." Le sélectionneur national a également donné des nouvelles d'Eden Hazard qui était présent au camp à Tubize mercredi. "Il était présent et cela fait partie de notre travail avec le Real Madrid", a conclu Martinez."Ce n'était pas notre meilleur match mais il faut parfois gagner sans bien jouer. C'est ce que les grandes équipes font", a lancé Vertonghen en conférence de presse mercredi après la rencontre. "Après le but d'ouverture, nous n'avons pas paniqué car nous avons des joueurs de classe mondiale devant et nous savons que nous allons marquer au moins un but. C'est bien d'avoir cette confiance au sein de l'équipe." Blessé lors de la défaite en quarts de finale de l'Euro 2016 lors de la dernière confrontation face aux Gallois, Vertonghen assurait que la victoire acquise mercredi n'avait le goût d'une revanche. "Après le 0-1, je n'ai pas repensé à ce match de 2016. Cette rencontre est déjà loin derrière nous et certains joueurs actuels n'étaient même pas présents. Depuis cette rencontre, nous avons grandi. Nous sommes devenus plus forts et plus complets", a précisé le joueur de Benfica. "Nous n'avons pas paniqué et tout le monde a montré de la maturité", a ajouté Youri Tielemans, auteur d'une nouvelle solide prestation dans l'entrejeu. "Nous avons continué à jouer comme nous savons le faire et cela montre que nous avons de l'expérience et de la qualité. Nous avons aussi prouvé notre qualité en attaque en plantant trois buts." Après avoir entamé cette campagne qualificative du bon pied, tous les regards sont désormais vers la Tchéquie où les Diables se rendent samedi. Les Tchèques se sont imposés 2-6 en Estonie mercredi. "Je connais certains joueurs qui évoluent en Premier League et c'est une équipe qui est très physique. Nous devrons être prêts à répondre à ce défi", a conclu Tielemans.