En finale retour contre les Brésiliens de l'Athlético Paranaense, River Plate a fait la différence dans le temps additionnel grâce à deux buts de ses attaquants internationaux Lucas Pratto et Matias Suarez (ex-Anderlecht).

Après avoir perdu 1-0 sur la pelouse synthétique de l'Athlético Paranaense à Curutiba, l'équipe de Buenos Aires s'est imposée 3 à 0 dans son stade Monumental.

A la 65e minute, Ignacio Fernandez a converti en deux temps un pénalty qui plaçait les deux équipes à égalité sur les deux matches.

Alors qu'on s'acheminait vers une prolongation, Lucas Pratto a réussi son contrôle dans la surface, puis ajusté le gardien brésilien Santos (90e+1).

Soulier d'or du championnat de Belgique en 2011, Matias Suarez, appelé en sélection pour la Copa América, aggravait ensuite la marque (90e+5) et assurait la victoire. Il avait remplacé Santos Borré (ex-Atlético Madrid) à la 71e minute.

C'est la 3e Supercoupe pour River Plate, vainqueur de la compétition en 2015 et 2016, chaque fois avec Gallardo comme entraîneur.

La Supercoupe d'Amérique du sud oppose le vainqueur de la Copa Libertadores au tenant de la Copa Sudamericana. En décembre à Madrid, River Plate avait remporté la Copa Libertadores contre son éternel rival argentin, Boca Juniors (3-1).

L'Athlético Paranaense avait de son côté gagné la Copa Sudamericana en battant en finale le club colombien Junior de Barranquilla aux tirs au but (1-1, 1-1, 4-3).

Pour les supporters de River Plate, l'idole n'était pas sur le terrain mais sur le banc de touche.

Depuis son retour à River comme entraîneur en 2014, Marcelo Gallardo a conquis 10 titres, dont deux Copas Libertadores.