Les Français, désormais dirigés par Didier Deschamps, ont été chercher à Parme une victoire 2-1 contre l'Italie vice-championne d'Europe. Ce résultat apparaît comme une belle confirmation après le match nul ramené d'Espagne (1-1) en éliminatoires du Mondial 2014 le mois dernier.

Les joueurs de Prandelli étaient pourtant bien entrés dans le match, avec une frappe magnifique de Balotelli repoussée par la transversale de Lloris. Le joueur de Manchester City était encore à l'origine du but italien, sur une action de classe relayée par Montolivo et conclue par El Shaarawy (35).

Mais que dire du but de Valbuena ! Deux minutes seulement après l'ouverture du score, le Marseillais se débarrassait à gauche de deux adversaires avant d'expédier une frappe enroulée parfaite dans la lucarne de Sirigu, le gardien du Paris SG (37).

Le deuxième but français a été inscrit par Gomis, qui n'avait plus marqué depuis sa première sélection en 2008 contre l'Equateur, après un beau débordement de Ménez et un tir d'Evra (67).

Les Italiens ont encore trouvé la barre en fin de match, mais ce sont bien les Français de Deschamps "l'Italien" qui repartent de Parme avec le plein de confiance.

Déception argentine

Dans les autres affiches de la soirée, le très attendu Allemagne - Pays-Bas, deux des grandes nations historiques du football mondial, s'est révélé décevant avec un match nul 0-0.

Même déception pour l'Argentine, qui n'a pu faire mieux qu'un 0-0 en Arabie Saoudite. Les Saoudiens ont su maîtriser Messi et ont même eu les meilleures occasions.

Privés de Cristiano Ronaldo, les Portugais ont eux été tenus en échec à Libreville par le Gabon (2-2).

Parmi les autres matches, on notera la défaite du Maroc face au Togo d'Adebayor, buteur (1-0), le match nul 2-2 entre la Russie et les Etats-Unis ou la victoire facile de la Côte d'Ivoire contre l'Autriche (3-0), à Linz.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Les Français, désormais dirigés par Didier Deschamps, ont été chercher à Parme une victoire 2-1 contre l'Italie vice-championne d'Europe. Ce résultat apparaît comme une belle confirmation après le match nul ramené d'Espagne (1-1) en éliminatoires du Mondial 2014 le mois dernier. Les joueurs de Prandelli étaient pourtant bien entrés dans le match, avec une frappe magnifique de Balotelli repoussée par la transversale de Lloris. Le joueur de Manchester City était encore à l'origine du but italien, sur une action de classe relayée par Montolivo et conclue par El Shaarawy (35). Mais que dire du but de Valbuena ! Deux minutes seulement après l'ouverture du score, le Marseillais se débarrassait à gauche de deux adversaires avant d'expédier une frappe enroulée parfaite dans la lucarne de Sirigu, le gardien du Paris SG (37).Le deuxième but français a été inscrit par Gomis, qui n'avait plus marqué depuis sa première sélection en 2008 contre l'Equateur, après un beau débordement de Ménez et un tir d'Evra (67). Les Italiens ont encore trouvé la barre en fin de match, mais ce sont bien les Français de Deschamps "l'Italien" qui repartent de Parme avec le plein de confiance. Déception argentine Dans les autres affiches de la soirée, le très attendu Allemagne - Pays-Bas, deux des grandes nations historiques du football mondial, s'est révélé décevant avec un match nul 0-0. Même déception pour l'Argentine, qui n'a pu faire mieux qu'un 0-0 en Arabie Saoudite. Les Saoudiens ont su maîtriser Messi et ont même eu les meilleures occasions. Privés de Cristiano Ronaldo, les Portugais ont eux été tenus en échec à Libreville par le Gabon (2-2). Parmi les autres matches, on notera la défaite du Maroc face au Togo d'Adebayor, buteur (1-0), le match nul 2-2 entre la Russie et les Etats-Unis ou la victoire facile de la Côte d'Ivoire contre l'Autriche (3-0), à Linz. Sportfootmagazine.be, avec Belga