Les deux équipes s'affronteront ce week-end dans le cadre de la cinquième journée de Bundesliga. Un gouffre de huit points sépare déjà les clubs de la région du Ruhr après seulement quatre journées de championnat. Le Borussia occupe actuellement la troisième place du classement, après avoir remporté trois de ses quatre premiers matches, tandis que son voisin stagne à la 17e place avec seulement un point. En ce qui concerne les statistiques liées à ce duel, l'équipe de Thorgan Hazard s'est déjà imposée à 53 reprises contre soixante victoires pour Schalke. Au total les deux ennemis se sont déjà partagés les points 43 fois.
...

Les deux équipes s'affronteront ce week-end dans le cadre de la cinquième journée de Bundesliga. Un gouffre de huit points sépare déjà les clubs de la région du Ruhr après seulement quatre journées de championnat. Le Borussia occupe actuellement la troisième place du classement, après avoir remporté trois de ses quatre premiers matches, tandis que son voisin stagne à la 17e place avec seulement un point. En ce qui concerne les statistiques liées à ce duel, l'équipe de Thorgan Hazard s'est déjà imposée à 53 reprises contre soixante victoires pour Schalke. Au total les deux ennemis se sont déjà partagés les points 43 fois. Lors de la première journée de la phase de poules de la Ligue des Champions, le Borussia Dortmund a souffert défensivement face à la Lazio (défaite 3-1). La suspension de l'international allemand Emre Can, les absences des défenseurs Dan-Axel Zagadou et Nico Schulz (tous deux blessés) et la non-disponibilité du Suisse Manuel Akanji (positif au coronavirus) n'ont pas arrangé les choses. C'est le milieu de terrain danois Thomas Delaney qui a dû s'adapter et disputer la rencontre dans une défense à trois, comme il l'avait fait à Hoffenheim. Les joueurs du Borussia ont été trop laxistes contre des Romains en grande forme. Les mauvaises récupérations, les mauvaises relances, des buts qui auraient pu être évités et la nonchalance de certains joueurs ont mis en rogne l'entraîneur Lucien Favre, qui confiait à Kicker à la fin de la rencontre que tous les joueurs devaient être au rendez-vous et que "si un ou deux n'effectuent pas leurs tâches lors d'une possession ou d'une perte de balle, alors les choses deviennent très difficiles."Le technicien suisse, à la tête du club depuis 2018, pourra néanmoins compter sur son attaquant de pointe Erling Braut Haaland, qui ne cesse d'impressionner. L'attaquant norvégien de vingt ans en est à cinq buts et deux passes décisives en cinq matches et aura à coeur de bien faire lors du derby. Tout comme Thorgan Hazard, qui sera de nouveau disponible après sa déchirure musculaire qui l'aura tenu écarté des terrains pendant presque un mois. Le dernier derby avait vu les deux hommes marquer chacun à une reprise alors que Raphael Guerreiro avait lui planté un doublé (victoire 4-0). Une nouvelle victoire impérative pour les Borussen qui, en cas de défaite, pourraient perdre des plumes dans la course au titre. Du côté de Schalke, il est impératif de s'imposer ce week-end pour que le club puisse se relancer. Die Königsblauen sont actuellement avant-derniers de Bundesliga et n'ont pris qu'un seul point depuis le début de la saison. Leur dernière victoire remonte au 17 janvier, lorsque les coéquipiers de Benito Raman se sont imposés 2-0 face au Borussia Mönchengladbach. Fin septembre, le club a décidé de se séparer de son coach David Wagner après une série de 18 matches sans victoire. Le coach, arrivé durant l'été 2019, n'aura tenu qu'un an sur le banc des septuples champions d'Allemagne. C'est Manuel Baum, le technicien allemand de 41 ans, qui a été choisi pour succéder à l'Américain. Il entraînait auparavant l'équipe nationale allemande U18. L'ancien défenseur du club entre 2016 et 2018, Naldo, est devenu son adjoint. Leur premier match à la tête du club s'est soldé par une lourde défaite chez les candidats au titre de Liepzig, mais les joueurs de la ville de Gelsenkirchen ont ensuite pris leur premier point de la saison lors du partage face à l'Union Berlin. Les pensionnaires de la Veltins-Arena commencent petit à petit à voir le bout du tunnel et une victoire dans le derby pourrait sortir Baum et les siens de la zone de relégation. Le directeur sportif Jochen Schneider se voulait confiant et disait de son nouveau staff qu'"en principe, ils garantissent le travail d'équipe et la mentalité, deux facteurs nécessaires pour remonter au classement." Il reste tout de même à signaler que la montagne de dettes du club a augmenté de 198 à 205 millions au cours des derniers mois. Le club va devoir donc travailler sur le terrain et en interne pour sortir de la crise.