Le Catalan, aujourd'hui âgé de 46 ans, est arrivé à la tête de l'équipe nationale à l'issue de l'Euro 2016, succédant à Marc Wilmots. Il est parvenu à obtenir la troisième place de la dernière Coupe du monde en Russie et vient de boucler les éliminatoires pour l'Euro avec un bilan irréprochable et inédit de 30 points sur 30.

"Très bon marché"

"Jusqu'ici, j'ai été très bon marché", a dit Martinez. "J'ai été très loyal à la fédération depuis trois ans. Mais une fois mon contrat terminé, je vais évaluer une éventuelle proposition de la fédération par rapport à d'autres postes, tant sportivement que financièrement. Je serais fou de ne pas le faire."

Le technicien voudra dans tous les cas prendre sa décision avant l'Euro. "Nous devrions être en mesure de communiquer quant à mon avenir avant juin. Je ne veux pas devoir à gérer ça pendant le tournoi."

Le Qatar en mars? La Norvège en mai? Un stage en Autriche?

Martinez a également abordé la préparation à l'Euro, lui qui ne veut jouer qu'une seule rencontre de préparation en mars, "de préférence à Bruxelles". Un duel contre le Qatar rapporterait 2 millions d'euro à la fédération belge (RBFA).

L'Espagnol veut commencer sa préparation le 26 mai avec des "programmes individuels destinés aux joueurs". Le rassemblement officiel devrait débuter le 1er juin. Il a également confirmé qu'il envisageait un stage de préparation d'une petite semaine à partir du 1er juin dans la région d'Oslo pour y défier la Norvège.

Les journaux du groupe Rossel précisent qu'un stage en Autriche est aussi à l'étude. Les Belges disputeraient encore une rencontre à Bruxelles avant de lancer leur Euro. Une potentielle troisième rencontre de préparation pourrait également être au programme.

La Belgique, certaine d'être versée dans le groupe B avec la Russie et le Danemark, débutera son Euro le 13 juin.