Manchester United connait un début de saison compliqué. Jusqu'à présent les Mancuniens ne sont parvenus qu'à engranger sept points en cinq rencontres. Un bilan insuffisant pour les hommes d'Ole Gunnar Solskjaer, qui doivent impérativement s'imposer face aux Gunners de Mikel Arteta pour remonter au classement. Le buteur des Red Devils, Marcus Rashford, lui, est en pleine bourre. Il en est déjà à deux buts et deux passes décisives en championnat. L'attaquant formé au club vingt fois champion d'Angleterre est également en train de réaliser une campagne extraordinaire en Ligue des Champions. Après avoir offert le but de la victoire aux siens la semaine dernière au Parc des Princes face au PSG, le numéro 10 de ManU s'est offert un triplé contre le...

Manchester United connait un début de saison compliqué. Jusqu'à présent les Mancuniens ne sont parvenus qu'à engranger sept points en cinq rencontres. Un bilan insuffisant pour les hommes d'Ole Gunnar Solskjaer, qui doivent impérativement s'imposer face aux Gunners de Mikel Arteta pour remonter au classement. Le buteur des Red Devils, Marcus Rashford, lui, est en pleine bourre. Il en est déjà à deux buts et deux passes décisives en championnat. L'attaquant formé au club vingt fois champion d'Angleterre est également en train de réaliser une campagne extraordinaire en Ligue des Champions. Après avoir offert le but de la victoire aux siens la semaine dernière au Parc des Princes face au PSG, le numéro 10 de ManU s'est offert un triplé contre le RB Liepzig (5-0). Entré en jeu à la 63e, il est le seulement le cinquième joueur de l'histoire de la Champions League à claquer trois pions après être monté au jeu. Il est également le premier joueur mancunien à réussir un tel exploit depuis son entraîneur, Solskjaer, en 1999. Sa performance a été saluée par les légendes du club Paul Scholes et Rio Ferdinand. Ce dernier a déclaré sur le plateau de BT Sport que c'était "Juste sensationnel. Il sort du banc, il est en feu et c'est comme s'il était dans une cour de récré contre des gamins et qu'il intimidait tout le monde. Depuis quelques jours, Marcus Rashford fait la Une des journaux pour les bonnes raisons et demain, il sera en dernière page pour des raisons similaires. Il a été magique."En effet, le jeune Anglais, qui a fêté ses 23 ans ce samedi, fait la une de l'actualité de l'autre côté de la Manche, mais pour une tout autre raison que son début de saison tonitruant. Il a déposé, le 15 octobre dernier, une pétition au Parlement britannique pour combattre la pauvreté enfantine. Cette pétition a pour but de continuer le programme qui aide les enfants dans le besoin à recevoir des repas gratuitement. Durant le confinement, le gouvernement avait permis aux enfants des milieux modestes de recevoir des repas gratuits comme c'est le cas lorsque ceux-ci mangent à la cantine de l'école. Le jeune attaquant s'est battu pour que ce programme continue pendant les vacances estivales et le gouvernement a fini par débloquer 120 millions de livres pour poursuivre le programme. "C'est mon histoire, familière à beaucoup d'autres en Angleterre, qui m'amène ici : ma mère travaillait à temps plein, gagnait le salaire minimum pour s'assurer que nous aurions toujours un bon repas à table. Mais ce n'était pas suffisant. Le système n'était pas fait pour que des familles comme la nôtre réussissent, peu importe à quel point ma mère travaillait dur", a-t-il raconté au Guardian pour expliquer son engagement.Les dirigeants britanniques comptaient arrêter ces aides à la rentrée, mais Rashford s'est opposé à cette décision et a lancé une pétition pour que les enfants dans des situations précaires puissent continuer à recevoir à manger gratuitement jusqu'aux vacances de Pâques 2021. Le document a déjà récolté plus d'un million de signatures et a obligé le Parlement à étudier la situation. Il a également provoqué un énorme mouvement solidaire sur les réseaux sociaux, qui a vu des pubs, des restaurants et des supermarchés de tout le pays offrir des repas aux plus démunis. Le meilleur buteur actuel de la Champions League s'est vu récompenser de son engagement au début du mois d'octobre lorsqu'il a été nommé Membre de l'ordre de l'Empire britannique par la reine Elizabeth II. Le jeune attaquant né à Wyhenshawe, qui compte déjà quarante sélections avec les Three Lions, avait déjà, en 2019, lancé la campagne In the Box, qui avait pour but de distribuer des articles essentiels aux sans-abris durant la période de Noël.Par Leandro Thibaut (St.)