Avec la Supercoupe d'Espagne remportée dimanche à Ryad en Arabie saoudite, le latéral brésilien Marcelo a remporté son 23e titre avec le Real Madrid et a égalé la légende Paco Gento au titre des palmarès les plus fournis de l'histoire du club madrilène.

Bien qu'il ne soit entré en jeu qu'en fin de partie (à la 86e à la place de son compatriote Vinicius), Marcelo a pu ajouter une nouvelle ligne à son palmarès monstre, dépassant un autre mythe du Real Madrid, son ancien camarade Sergio Ramos et ses 22 titres. Le latéral brésilien pourra dépasser Paco Gento, l'homme aux six Ligue des Champions remportées, si le Real Madrid remporte la Liga, la Ligue des champions et/ou la Coupe du Roi, des compétitions dans lesquelles les hommes de Carlo Ancelotti sont toujours en course.

Marcelo, sous le maillot du Real, compte 5 championnats d'Espagne, 4 Ligues des champions, 4 Coupes du mondes des Clubs, 3 Supercoupes d'Europe, 2 Coupes du Roi et 5 Supercoupes d'Espagne, dont celle remportée dimanche à Riyad. En fin de contrat en juin prochain, Marcelo a peu de temps de jeu cette saison, devancé par le Français Ferland Mendy au poste de latéral gauche. Il n'a disputé que sept matches en 2021-2022, après quinze années passées dans les rangs de la "Maison blanche".

Marcelo est arrivé au Real Madrid en janvier 2007 en provenance du club brésilien de Fluminense, et a remporté sa première Liga dès sa première saison en Espagne.

Thibaut Courtois a arrêté un pénalty en fin de match., belga
Thibaut Courtois a arrêté un pénalty en fin de match. © belga

BENZEMA, MODRIC ET COURTOIS PORTENT LE REAL

Grâce au premier but de la saison de Luka Modric (38e) et à un penalty de Karim Benzema, le Real Madrid a remporté sa 12e Supercoupe d'Espagne 2-0 au détriment de l'Athletic Bilbao, dimanche à Ryad, en Arabie saoudite.

Carlo Ancelotti a effectué trois changements dans son onze de départ par rapport à celui qui a débuté face au FC Barcelone: David Alaba en défense centrale, Lucas Vazquez au latéral droit et Rodrygo en attaque ont pris la place de Dani Carrvajal et Marcos Asensio, tous deux absents sur la feuille de match, et Nacho Fernandez.

HAZARD VISSE SUR SA BANQUETTE

Thibaut Courtois était au poste et Eden Hazard est resté sur le banc tout le match. En faisant tourner proprement techniquement le ballon au milieu de terrain, les Merengues ont muselé les Basques. Les Madrilènes se sont créé plus d'occasions de but mais Unai Simon s'est mis sur leur chemin. Le gardien basque a empêché à deux reprises Casemiro d'ouvrir la marque. Simon a d'abord dévié en corner une frappe sèche du milieu du Real (27e) avant de sortir d'une claquette un coup de tête, qui semblait redescendre sous la barre (28e). Le portier de l'Athletic a finalement été surpris par une frappe du droit de Modric (38e, 1-0). A la reprise, les Basques n'ont pas eu le temps de réagir que l'arbitre, alerté par le VAR, a accordé aux Merengues un penalty pour une faute de main d'Yeray Alavarez transformé par Benzema (52e, 2-0). L'Athletic n'a pas abdiqué pour autant mais il était difficile de marquer sans cadrer pas un tir. Monté au jeu (58e), Raul Garcia s'est montré maladroit à deux reprises. L'attaquant a notamment placé le ballon sur la droite du but de Courtois (64e).

Le gardien des Diables rouges n'avait eu aucun arrêt à effectuer avant qu'un dégagement d'Eder Militao ne soit contré par Nico Serrano (84e). Peu à l'aise en fin de match, le défenseur brésilien du Real s'est fait exclure pour une faute de main (87e) mais Courtois a dévié du pied gauche le penalty tiré plein centre par Garcia (89e).

Avec la Supercoupe d'Espagne remportée dimanche à Ryad en Arabie saoudite, le latéral brésilien Marcelo a remporté son 23e titre avec le Real Madrid et a égalé la légende Paco Gento au titre des palmarès les plus fournis de l'histoire du club madrilène. Bien qu'il ne soit entré en jeu qu'en fin de partie (à la 86e à la place de son compatriote Vinicius), Marcelo a pu ajouter une nouvelle ligne à son palmarès monstre, dépassant un autre mythe du Real Madrid, son ancien camarade Sergio Ramos et ses 22 titres. Le latéral brésilien pourra dépasser Paco Gento, l'homme aux six Ligue des Champions remportées, si le Real Madrid remporte la Liga, la Ligue des champions et/ou la Coupe du Roi, des compétitions dans lesquelles les hommes de Carlo Ancelotti sont toujours en course. Marcelo, sous le maillot du Real, compte 5 championnats d'Espagne, 4 Ligues des champions, 4 Coupes du mondes des Clubs, 3 Supercoupes d'Europe, 2 Coupes du Roi et 5 Supercoupes d'Espagne, dont celle remportée dimanche à Riyad. En fin de contrat en juin prochain, Marcelo a peu de temps de jeu cette saison, devancé par le Français Ferland Mendy au poste de latéral gauche. Il n'a disputé que sept matches en 2021-2022, après quinze années passées dans les rangs de la "Maison blanche". Marcelo est arrivé au Real Madrid en janvier 2007 en provenance du club brésilien de Fluminense, et a remporté sa première Liga dès sa première saison en Espagne.BENZEMA, MODRIC ET COURTOIS PORTENT LE REAL Grâce au premier but de la saison de Luka Modric (38e) et à un penalty de Karim Benzema, le Real Madrid a remporté sa 12e Supercoupe d'Espagne 2-0 au détriment de l'Athletic Bilbao, dimanche à Ryad, en Arabie saoudite.Carlo Ancelotti a effectué trois changements dans son onze de départ par rapport à celui qui a débuté face au FC Barcelone: David Alaba en défense centrale, Lucas Vazquez au latéral droit et Rodrygo en attaque ont pris la place de Dani Carrvajal et Marcos Asensio, tous deux absents sur la feuille de match, et Nacho Fernandez.Thibaut Courtois était au poste et Eden Hazard est resté sur le banc tout le match. En faisant tourner proprement techniquement le ballon au milieu de terrain, les Merengues ont muselé les Basques. Les Madrilènes se sont créé plus d'occasions de but mais Unai Simon s'est mis sur leur chemin. Le gardien basque a empêché à deux reprises Casemiro d'ouvrir la marque. Simon a d'abord dévié en corner une frappe sèche du milieu du Real (27e) avant de sortir d'une claquette un coup de tête, qui semblait redescendre sous la barre (28e). Le portier de l'Athletic a finalement été surpris par une frappe du droit de Modric (38e, 1-0). A la reprise, les Basques n'ont pas eu le temps de réagir que l'arbitre, alerté par le VAR, a accordé aux Merengues un penalty pour une faute de main d'Yeray Alavarez transformé par Benzema (52e, 2-0). L'Athletic n'a pas abdiqué pour autant mais il était difficile de marquer sans cadrer pas un tir. Monté au jeu (58e), Raul Garcia s'est montré maladroit à deux reprises. L'attaquant a notamment placé le ballon sur la droite du but de Courtois (64e). Le gardien des Diables rouges n'avait eu aucun arrêt à effectuer avant qu'un dégagement d'Eder Militao ne soit contré par Nico Serrano (84e). Peu à l'aise en fin de match, le défenseur brésilien du Real s'est fait exclure pour une faute de main (87e) mais Courtois a dévié du pied gauche le penalty tiré plein centre par Garcia (89e).