Marc Wilmots, sélectionneur national belge entre mai 2012 et juillet 2016, n'est plus l'entraîneur du Raja Club Athletic. Le club marocain basé à Casablanca l'a annoncé dimanche sur Twitter. Le technicien de 52 ans était arrivé début novembre.

Cette décision, prise par le comité exécutif du club ce dimanche, survient alors que le Raja reste sur une série de six matches sans défaite, quatre partages en championnat et deux victoires en Ligue des Champions africaine. À l'arrivée de Wilmots, le Raja était deuxième à cinq points du leader Wydad Casablanca, un écart qui est désormais de huit unités. L'ancien sélectionneur belge disposait encore d'un contrat jusqu'en juin 2024 à la tête des Verts.

Battu en finale de la Supercoupe d'Afrique en décembre, il affiche le bilan de 4 victoires, 4 partages et 3 défaites en 11 matches. Wilmots, libre depuis la fin de son aventure de courte durée à la tête de l'Iran entre mai et décembre 2019, dirigeait un club pour la troisième fois après ses expériences à Schalke en tant que T1 ad interim entre mars et juin 2003 puis à Saint-Trond entre juillet 2004 et février 2005.

Adjoint de Georges Leekens puis de Dick Advocaat chez les Diables, il a pris les commandes de l'équipe nationale en 2012. Malgré deux quarts de finale, au Mondial 2014 puis à l'Euro 2016, il a été limogé dans la foulée de la défaite contre le pays de Galles lors du Championnat d'Europe français.

Marc Wilmots, sélectionneur national belge entre mai 2012 et juillet 2016, n'est plus l'entraîneur du Raja Club Athletic. Le club marocain basé à Casablanca l'a annoncé dimanche sur Twitter. Le technicien de 52 ans était arrivé début novembre. Cette décision, prise par le comité exécutif du club ce dimanche, survient alors que le Raja reste sur une série de six matches sans défaite, quatre partages en championnat et deux victoires en Ligue des Champions africaine. À l'arrivée de Wilmots, le Raja était deuxième à cinq points du leader Wydad Casablanca, un écart qui est désormais de huit unités. L'ancien sélectionneur belge disposait encore d'un contrat jusqu'en juin 2024 à la tête des Verts. Battu en finale de la Supercoupe d'Afrique en décembre, il affiche le bilan de 4 victoires, 4 partages et 3 défaites en 11 matches. Wilmots, libre depuis la fin de son aventure de courte durée à la tête de l'Iran entre mai et décembre 2019, dirigeait un club pour la troisième fois après ses expériences à Schalke en tant que T1 ad interim entre mars et juin 2003 puis à Saint-Trond entre juillet 2004 et février 2005. Adjoint de Georges Leekens puis de Dick Advocaat chez les Diables, il a pris les commandes de l'équipe nationale en 2012. Malgré deux quarts de finale, au Mondial 2014 puis à l'Euro 2016, il a été limogé dans la foulée de la défaite contre le pays de Galles lors du Championnat d'Europe français.