"Je lui donnerais le paradis si c'était possible", a-t-il en effet déclaré. "Mais il n'est pas normal qu'un joueur remporte ce genre de trophée à cause d'un plan marketing."

Le Ballon d'Or de la compétition est en effet sponsorisé par Adidas, l'un des sponsors principaux de la Pulga. De plus, cette année, les journalistes ne votaient pas. De ce fait, beaucoup d'observateurs ont été surpris par cette récompense attribuée à l'Argentin qui devance James Rodriguez, Arjen Robben ou Thomas Müller.

Concernant le jeu de l'Argentine contre l'Allemagne en finale (0-1 a.p), Maradona, 53 ans, a soutenu que ses compatriotes méritaient mieux.

"Je trouve quand même en définitive que l'Argentine méritait au moins d'aller aux tirs au but", a-t-il dit. "Mais il y a malheureusement eu une mésentente dans la défense sur le but allemand. Le remplacement de Lavezzi a été une erreur selon moi. Il était souverain sur l'aile. Kun Aguero n'a pas eu le même impact. Ce n'était pas son mondial !"

Maradona a lui-même été Ballon d'Or en 1986 lors du Mondial remporté par l'Argentine (3-2 contre... l'Allemagne) au Mexique.

"Je lui donnerais le paradis si c'était possible", a-t-il en effet déclaré. "Mais il n'est pas normal qu'un joueur remporte ce genre de trophée à cause d'un plan marketing." Le Ballon d'Or de la compétition est en effet sponsorisé par Adidas, l'un des sponsors principaux de la Pulga. De plus, cette année, les journalistes ne votaient pas. De ce fait, beaucoup d'observateurs ont été surpris par cette récompense attribuée à l'Argentin qui devance James Rodriguez, Arjen Robben ou Thomas Müller. Concernant le jeu de l'Argentine contre l'Allemagne en finale (0-1 a.p), Maradona, 53 ans, a soutenu que ses compatriotes méritaient mieux. "Je trouve quand même en définitive que l'Argentine méritait au moins d'aller aux tirs au but", a-t-il dit. "Mais il y a malheureusement eu une mésentente dans la défense sur le but allemand. Le remplacement de Lavezzi a été une erreur selon moi. Il était souverain sur l'aile. Kun Aguero n'a pas eu le même impact. Ce n'était pas son mondial !" Maradona a lui-même été Ballon d'Or en 1986 lors du Mondial remporté par l'Argentine (3-2 contre... l'Allemagne) au Mexique.