Le médecin et journaliste Nelson Castro fait des révélations choc sur Diego Maradona, la star adulée du ballon rond, relève le quotidien flamand De Morgen. "Des membres d'un gang de Gimnasia La Plata voulaient briser le cercueil et voler le coeur", raconte le médecin, interrogé sur la télévision argentine Eltrece à l'occasion du livre qu'il a publié sur "la véritable histoire" entourant la santé de Maradona. "Quand nous avons appris que cela arriverait, nous avons retiré son coeur. Mais cela a aussi joué un rôle important dans l'enquête sur la cause de la mort de Diego."

Le coeur du footballeur devait peser un demi-kilo. "Un très grand coeur", a déclaré Castro. "Un coeur normal pèse 300 grammes. Celui d'un athlète est de toute façon plus gros, mais celui de Maradona était beaucoup plus lourd en raison des deux crises cardiaques qu'il avait eues auparavant."

La drogue, pas la seule raison de son déclin physique

Dans ce livre, les chercheurs révèlent les défis auxquels El Diego est confronté au quotidien. Ils affirment que la drogue n'était pas la seule raison de son déclin physique.

Ces révélations sont diffusées alors que le premier anniversaire de mort de Maradona arrive, ce jeudi.

L'ex-star du football argentin qui souffrait de problèmes aux reins, au foie, d'insuffisance cardiaque, de détérioration neurologique et de dépendance à l'alcool et aux psychotropes, est mort d'une crise cardiaque le 25 novembre 2020, à l'âge de 60 ans, deux semaines après une opération d'un hématome à la tête.

En mai dernier, un rapport d'experts avait conclu que Diego Maradona avait été "abandonné à son sort" par son équipe soignante, dont le traitement "inadéquat, déficient et imprudent" l'avait conduit à une agonie de plusieurs heures.

Le médecin et journaliste Nelson Castro fait des révélations choc sur Diego Maradona, la star adulée du ballon rond, relève le quotidien flamand De Morgen. "Des membres d'un gang de Gimnasia La Plata voulaient briser le cercueil et voler le coeur", raconte le médecin, interrogé sur la télévision argentine Eltrece à l'occasion du livre qu'il a publié sur "la véritable histoire" entourant la santé de Maradona. "Quand nous avons appris que cela arriverait, nous avons retiré son coeur. Mais cela a aussi joué un rôle important dans l'enquête sur la cause de la mort de Diego."Le coeur du footballeur devait peser un demi-kilo. "Un très grand coeur", a déclaré Castro. "Un coeur normal pèse 300 grammes. Celui d'un athlète est de toute façon plus gros, mais celui de Maradona était beaucoup plus lourd en raison des deux crises cardiaques qu'il avait eues auparavant."Dans ce livre, les chercheurs révèlent les défis auxquels El Diego est confronté au quotidien. Ils affirment que la drogue n'était pas la seule raison de son déclin physique.Ces révélations sont diffusées alors que le premier anniversaire de mort de Maradona arrive, ce jeudi. L'ex-star du football argentin qui souffrait de problèmes aux reins, au foie, d'insuffisance cardiaque, de détérioration neurologique et de dépendance à l'alcool et aux psychotropes, est mort d'une crise cardiaque le 25 novembre 2020, à l'âge de 60 ans, deux semaines après une opération d'un hématome à la tête.En mai dernier, un rapport d'experts avait conclu que Diego Maradona avait été "abandonné à son sort" par son équipe soignante, dont le traitement "inadéquat, déficient et imprudent" l'avait conduit à une agonie de plusieurs heures.