"Ce qui nous arrive, beaucoup de gens disent que c'est une nouvelle main de Dieu. Mais aujourd'hui, je demande cette main pour mettre fin à cette pandémie afin que les gens puissent vivre à nouveau leur vie, en bonne santé et heureux", a déclaré Maradona, dont les propos ont été rapportés par le journal argentin Clarin.

En 1986, au Mexique, Maradona avait spontanément répondu que "c'était la main de Dieu" aux journalistes à propos du premier de ses deux buts inscrits contre l'Angleterre (2-1) en quart de finale de la Coupe du monde remportée par l'Albiceleste.

L'actuel entraîneur de Gimnasia y Esgrima La Plata, 59 ans, s'est par ailleurs exprimé sur la décision de la Fédération argentine de football (AFA) de mettre fin à la saison 2019-2020, en raison du Covid-19, et de suspendre les relégations pour cette saison et la prochaine.

"Ce n'est pas la fin que nous aurions souhaitée, nous étions convaincus que nous serions sauvés sur le terrain", a affirmé Maradona, alors que la suspension des relégations a favorisé son club. Gimnasia y Esgrima La Plata, était 19e sur 24 au moment de l'interruption du championnat.

Toutefois, il a soutenu la décision du président de l'AFA, Claudio Tapia, alors que l'Argentine est confinée depuis le 20 mars et que les événements sportifs devraient prendre encore du temps avant de reprendre.

Maradona a estimé que les clubs de football argentins risquent d'être confrontés à deux années économiques difficiles après la pandémie.

"J'espère qu'on comprendra que ce qui est à venir, nous devons l'affronter ensemble pour le bien du football argentin. Personne n'est Rambo pour gagner cette guerre, juste parce que même Rambo perd contre ça", a averti "El pibe de oro".

"Ce qui nous arrive, beaucoup de gens disent que c'est une nouvelle main de Dieu. Mais aujourd'hui, je demande cette main pour mettre fin à cette pandémie afin que les gens puissent vivre à nouveau leur vie, en bonne santé et heureux", a déclaré Maradona, dont les propos ont été rapportés par le journal argentin Clarin. En 1986, au Mexique, Maradona avait spontanément répondu que "c'était la main de Dieu" aux journalistes à propos du premier de ses deux buts inscrits contre l'Angleterre (2-1) en quart de finale de la Coupe du monde remportée par l'Albiceleste. L'actuel entraîneur de Gimnasia y Esgrima La Plata, 59 ans, s'est par ailleurs exprimé sur la décision de la Fédération argentine de football (AFA) de mettre fin à la saison 2019-2020, en raison du Covid-19, et de suspendre les relégations pour cette saison et la prochaine. "Ce n'est pas la fin que nous aurions souhaitée, nous étions convaincus que nous serions sauvés sur le terrain", a affirmé Maradona, alors que la suspension des relégations a favorisé son club. Gimnasia y Esgrima La Plata, était 19e sur 24 au moment de l'interruption du championnat. Toutefois, il a soutenu la décision du président de l'AFA, Claudio Tapia, alors que l'Argentine est confinée depuis le 20 mars et que les événements sportifs devraient prendre encore du temps avant de reprendre. Maradona a estimé que les clubs de football argentins risquent d'être confrontés à deux années économiques difficiles après la pandémie. "J'espère qu'on comprendra que ce qui est à venir, nous devons l'affronter ensemble pour le bien du football argentin. Personne n'est Rambo pour gagner cette guerre, juste parce que même Rambo perd contre ça", a averti "El pibe de oro".