Mason Greenwood

A 20 ans, Mason Greenwood était considéré comme l'une des futures grandes stars de Manchester United et de l'équipe nationale anglaise. Lors de la saison 2019-2020, il a marqué dix-sept buts, le nombre le plus élevé pour un adolescent depuis Wayne Rooney, une légende du club d'Old Trafford. Il semble avoir plus de potentiel que Martial et Rashford et son entraîneur Ole Gunnar Solskjær parle de lui comme du meilleur finisseur qu'il ait jamais vu.
...

A 20 ans, Mason Greenwood était considéré comme l'une des futures grandes stars de Manchester United et de l'équipe nationale anglaise. Lors de la saison 2019-2020, il a marqué dix-sept buts, le nombre le plus élevé pour un adolescent depuis Wayne Rooney, une légende du club d'Old Trafford. Il semble avoir plus de potentiel que Martial et Rashford et son entraîneur Ole Gunnar Solskjær parle de lui comme du meilleur finisseur qu'il ait jamais vu.Sa deuxième saison est légèrement décevante, mais l'on reste persuadé que le meilleur est encore à venir. Les premiers matches de l'ailier droit cette saison étaient encourageants, même si son association avec Cristiano Ronaldo n'avait pas réellement réussi à bien fonctionner.C'est par son comportement en dehors du terrain que Mason Greenwood a mis un sérieux coup de frein à sa carrière et l'a mis en péril. A la fin du mois de janvier, sa petite amie Harriet Robson a publié des photos d'elle sur les réseaux sociaux la montrant avec des bleus et d'autres blessures sur le corps. Elle désigne alors son partenaire comme le coupable. Elle publie également un clip audio dans lequel on l'entend la forcer plus ou moins à avoir des relations sexuelles. Manchester United a suspendu Greenwood jusqu'à nouvel ordre, Nike a annulé son contrat de sponsoring et il a été arrêté par la police. Il est actuellement en liberté sous caution et la police enquête sur des faits de viol, d'agression, d'agression sexuelle et de menaces de mort.L'un des autres jeunes produits par l'école d'Old Trafford, Marcus Rashford, ne se porte pas beaucoup mieux sur le plan footballistique. En dehors du terrain, contrairement à Greenwood, il se distingue pour ses actions sociales, mais sur le terrain, c'est devenu un joueur dénué de confiance qui semble incapable de faire les choses mêmes les plus simples.Son dernier match complet en Premier League remonte au 27 décembre et depuis lors, il n'a commencé que trois fois des matches de cette compétition. En Ligue des champions et en FA Cup, il a également été titularisé à trois reprises depuis la fin du mois de décembre.Les blessures à répétition ont aussi freiné son évolution. Depuis la saison 2020-2021, il a régulièrement lutté avec son corps qui n'a pas toujours bénéficié du repos nécessaire avec l'accumulation des rencontres. En 2021, Rashford a continué de jouer alors qu'il n'était pas totalement guéri de deux blessures. Il avait refusé de se faire opérer pour pouvoir prendre part à la finale de l'Europa League et être présent à l'Euro. Ce n'est qu'après la finale perdue à Wembley qu'il a été opéré de l'épaule et que sa blessure à la cheville a été complètement guérie. Il a ainsi manqué les deux premiers mois de la compétition britannique.Si les blessures physiques ont été réparées, les mentales probablement pas totalement. Il est l'un des héros malheureux de la séance de tirs au but au terme de laquelle l'Angleterre a perdu l'Euro. Il a eu recours aux service d'un psychologue du sport pour tenter de passer outre de cet échec. Mais depuis lors, il faut bien constater que le Britannique lutte contre un manque de confiance, ce qu'il n'a jamais connu auparavant. Selon certains, Rashford veut trop bien faire. D'autres disent qu'il a une mauvaise éthique de travail et qu'il devrait moins se préoccuper de questions périphériques telles que ses projets sociaux. Sa famille dit qu'il y a une équipe qui s'occupe de tout pour lui et qu'il doit juste se concentrer sur le jeu.Mais sa polyvalence lui joue aussi des tours parfois. Il peut et veut jouer à différents postes, ce qui n'aide pas non plus à lui apporter la stabilité nécessauire. La somme de tous ces éléments explique sans doute pourquoi il ne montre plus tout à fait ce qu'il était capable de réaliser dans le passé. Tout profit pour Anthony Elangaqui l'a dépassé dans la hiérarchie des attaquants. Rashford ne jouant plus beaucoup, il aimerait s'en aller d'Old Trafford avant la fin de son contrat qui va expirer en 2023. Mais le prix que réclamera Manchester United risque de poser problème aux candidats acheteurs car le club demandera sans doute un montant important pour un joueur qu'il a formé.Les problèmes d'Anthony Martial à ManU peuvent être divisés en deux catégories : ceux dûs aux autres et ceux à imputer à lui-même. Le Français est arrivé à Old Trafford avec l'étiquette d'adolescent le plus cher de tous les temps. Il n'a que rarement été à la hauteur de ce statut. Malgré le gros montant de son transfert, il réalise une première saison de bonne qualité mais les trois suivantes seront plus décevantes et il ne montre son talent que trop épisodiquement. En 2016, son développement est freiné avec l'arrivée de José Mourinho sur le banc. Le Portugais ne semble pas trop convaincu par les qualités du Français et en plus de cela, Zlatan Ibrahimovic dépose ses valises à Old Trafford. Le Suédois est aussi un avent-centre, ce qui va limiter le temps de jeu Martial qui perd aussi son numéro 9 au détriment de son aîné. C'est à la même période que Rashford se révèle et commence à obtenir du temps de jeu au sein de l'équipe première. Le style des deux joueurs est assez similaire et le Britannique, en tant que joueur formé au club, ne doit pas subir la pression inhérente à un prix de transfert conséquent.La cote du Français s'effondre sous Mourinho avant de reprendre de la valeur avec l'arrivée d'Ole Gunnar Solskjaer. Martial a enfin trouvé un entraîneur qui lui accorde sa confiance. Peu après ce changement d'entraîneur, l'attaquant prolonge son contrat pour cinq ans récupère son numéro 9 qui était passé entre-temps sur les épaules de notre compatriote Romelu Lukaku avant qu'il ne s'envole pour l'Inter. Anthony Martial forme un duo offensif solide avec Marcus Rashford et semble enfin montrer qu'il a le niveau d'un attaquant devant répondre aux hautes attentes de Manchester United.Mais après une excellente saison lors de l'année coronavirus, il vivote sur ses exploits et manque d'application aux entraînements. Edinson Cavani est acquis dans l'urgence et devient rapidement un joueur clé. Martial ne montre pas non plus lorsqu'il reçoit sa chance qu'il est meilleur que le Matador uruguayen. Il travaille beaucoup moins que ce dernier tant offensivement que surtout défensivement. Martial ne va pas mettre la pression sur les défenseurs adverses, n'essaie pas de récupérer le cuir en perte de balle et en phase offensive, il semble désinstéressé par son sujet.Cet hiver, United a décidé de louer l'attaquant français au FC Séville. Il a marqué lors de son troisième match pour les Andalous alors que sa dernière réalisation remontait à octobre. Un match plus tard, il se blessait et n'a plus rejoué avant le 10 mars. Son entraîneur Julen Lopetegui est satisfait de son apport : "Il n'a pas beaucoup joué à Manchester, mais il a su répondre à nos exigences en peu de temps". Cependant, son salaire important empêchera Séville de tenter de l'acquérir à titre définitif. Martial ne devrait donc qu'aider son équipe actuelle dans la lutte pour le titre face au Real Madrid.A la fin de cette saison, le Français retournera au Théâtre des Rêves et son avenir sera discuté. Manchester United voudra éviter une situation similaire à celle de Jesse Lingard, qui va partir gratuitement cet été. Si Anthony Martial veut avoir plus de temps de jeu en Angleterre, il devra être plus professionnel et travailler d'arrache-pied pour que son talent puisse enfin s'exprimer.