Acheté cet été à Everton pour 85 millions d'euros, l'attaquant de 24 ans est rapidement devenu une figure populaire chez les supporters mancuniens.

Les fans de club ont ainsi décidé de lui dédier une chanson sur un air des Stone Roses, "Made of Stones". Mais la chanson fait référence à "un pénis de 24 inches", un stéréotype auquel beaucoup d'hommes noirs sont confrontés, ce qui a poussé l'association à intervenir.

"Kick It Out a visionné les images où l'on voit les supporters du club de Manchester chanter cette chanson, a indiqué mardi un porte-parole de l'association. Les paroles de la chanson sont offensantes et discriminantes. Les stéréotypes racistes ne sont acceptables ni dans le football ni dans la société malgré l'intention affichée d'être un chant à la gloire du joueur".

"Nous avons contacté Manchester United sur le sujet et nous travaillerons étroitement avec eux, ainsi qu'avec la fédération de football pour être sûr que le problème soit réglé le plus vite possible", a-t-il conclu.

Dans la foulée, un porte-parole des Red Devils a annoncé que le club cherchait "des conseils auprès des instances compétentes. Manchester United ne tolère aucune forme de discrimination".

Acheté cet été à Everton pour 85 millions d'euros, l'attaquant de 24 ans est rapidement devenu une figure populaire chez les supporters mancuniens.Les fans de club ont ainsi décidé de lui dédier une chanson sur un air des Stone Roses, "Made of Stones". Mais la chanson fait référence à "un pénis de 24 inches", un stéréotype auquel beaucoup d'hommes noirs sont confrontés, ce qui a poussé l'association à intervenir."Kick It Out a visionné les images où l'on voit les supporters du club de Manchester chanter cette chanson, a indiqué mardi un porte-parole de l'association. Les paroles de la chanson sont offensantes et discriminantes. Les stéréotypes racistes ne sont acceptables ni dans le football ni dans la société malgré l'intention affichée d'être un chant à la gloire du joueur"."Nous avons contacté Manchester United sur le sujet et nous travaillerons étroitement avec eux, ainsi qu'avec la fédération de football pour être sûr que le problème soit réglé le plus vite possible", a-t-il conclu.Dans la foulée, un porte-parole des Red Devils a annoncé que le club cherchait "des conseils auprès des instances compétentes. Manchester United ne tolère aucune forme de discrimination".