Pour son 36e match contre l'Atlético, le club qu'il a le plus affronté dans sa carrière, "CR7" a passé plus de temps à enrager contre l'arbitrage ou les imprécisions de son équipe qu'à porter le danger sur les buts de Jan Oblak.

Le Portugais, buteur à 25 reprises contre les Colchoneros, l'une de ses proies favorites, est rentré dans le rang au stade Metropolitano, qui n'a pas hésité à le siffler tout au long de la rencontre.

Mais les Mancuniens ont su réagir malgré de grandes difficultés, grâce à un pur produit de leur centre de formation, Anthony Elanga (19 ans), buteur juste après son entrée en jeu (80e) sur contre-attaque.

C'est pourtant bien l'Atlético qui avait débloqué ce choc des huitièmes de C1, grâce un but spectaculaire de Joao Félix, auteur d'une remarquable tête sur un centre parfait de Renan Lodi (7e).

Avec Antoine Griezmann et Luis Suarez sur le banc au coup d'envoi - le Français revient de blessure et n'a joué que le dernier quart d'heure -, les Madrilènes ont réalisé une prestation prometteuse, aux antipodes de leur quotidien en Championnat, poussif.

Ils pourront s'en vouloir d'être sortis de leur match dans les dernières minutes, comme d'avoir vu la tentative de Griezmann heurter la barre dans les dernières minutes (87e).

L'entraîneur Diego Simeone, qui vit une période délicate, jouera beaucoup lors du match retour, le 15 mars en Angleterre.

Belga Image
© Belga Image

Haller buteur dans les deux buts

Le même soir se disputera un autre ticket indécis pour les quarts de finale, entre l'Ajax et le Benfica.

Les Néerlandais semblaient pourtant tenir une victoire à l'extérieur mercredi soir, avec une belle domination en première période, symbolisée par le but de Dusan Tadic d'une superbe demi-volée (18e), suivie de la 11e réalisation cette saison en C1 du Franco-Ivoirien Sébastien Haller (29e).

Le leader du classement des buteurs de l'épreuve affole les compteurs: il devient le premier joueur à marquer autant de buts dès sa première saison en Ligue des champions, devant Erling Haaland (10 buts en 2019-20).

Mais Haller regrettera sans doute d'avoir concédé, un peu plus tôt, un but contre son camp (26e), qui pèsera lourd une heure plus tard, au terme d'un match d'une haute intensité.

En effet, les Lisboètes ont livré une seconde période sérieuse et fini par égaliser grâce à Roman Yaremchuk (72e).

Les huitièmes de finale retour, programmés les 8, 9, 15 et 16 mars, comporteront pour beaucoup leur lot de suspense: quatre huitièmes sur huit ont accouché d'un match nul lors de la première manche, seul Liverpool ayant réussi à prendre plus de deux buts d'avance au match aller, contre le Sporting Lisbonne (5-0).

Pour son 36e match contre l'Atlético, le club qu'il a le plus affronté dans sa carrière, "CR7" a passé plus de temps à enrager contre l'arbitrage ou les imprécisions de son équipe qu'à porter le danger sur les buts de Jan Oblak. Le Portugais, buteur à 25 reprises contre les Colchoneros, l'une de ses proies favorites, est rentré dans le rang au stade Metropolitano, qui n'a pas hésité à le siffler tout au long de la rencontre. Mais les Mancuniens ont su réagir malgré de grandes difficultés, grâce à un pur produit de leur centre de formation, Anthony Elanga (19 ans), buteur juste après son entrée en jeu (80e) sur contre-attaque. C'est pourtant bien l'Atlético qui avait débloqué ce choc des huitièmes de C1, grâce un but spectaculaire de Joao Félix, auteur d'une remarquable tête sur un centre parfait de Renan Lodi (7e).Avec Antoine Griezmann et Luis Suarez sur le banc au coup d'envoi - le Français revient de blessure et n'a joué que le dernier quart d'heure -, les Madrilènes ont réalisé une prestation prometteuse, aux antipodes de leur quotidien en Championnat, poussif. Ils pourront s'en vouloir d'être sortis de leur match dans les dernières minutes, comme d'avoir vu la tentative de Griezmann heurter la barre dans les dernières minutes (87e).L'entraîneur Diego Simeone, qui vit une période délicate, jouera beaucoup lors du match retour, le 15 mars en Angleterre. Le même soir se disputera un autre ticket indécis pour les quarts de finale, entre l'Ajax et le Benfica. Les Néerlandais semblaient pourtant tenir une victoire à l'extérieur mercredi soir, avec une belle domination en première période, symbolisée par le but de Dusan Tadic d'une superbe demi-volée (18e), suivie de la 11e réalisation cette saison en C1 du Franco-Ivoirien Sébastien Haller (29e).Le leader du classement des buteurs de l'épreuve affole les compteurs: il devient le premier joueur à marquer autant de buts dès sa première saison en Ligue des champions, devant Erling Haaland (10 buts en 2019-20).Mais Haller regrettera sans doute d'avoir concédé, un peu plus tôt, un but contre son camp (26e), qui pèsera lourd une heure plus tard, au terme d'un match d'une haute intensité.En effet, les Lisboètes ont livré une seconde période sérieuse et fini par égaliser grâce à Roman Yaremchuk (72e). Les huitièmes de finale retour, programmés les 8, 9, 15 et 16 mars, comporteront pour beaucoup leur lot de suspense: quatre huitièmes sur huit ont accouché d'un match nul lors de la première manche, seul Liverpool ayant réussi à prendre plus de deux buts d'avance au match aller, contre le Sporting Lisbonne (5-0).