Vainqueur de la Coupe de la Ligue, en lice samedi en demi-finale de la Coupe d'Angleterre, et la semaine prochaine en quart de finale de la Ligue des champions, "City" entame une dernière ligne droite chargée.

En championnat, le contrat est simple: avec un match en moins et deux points de retards sur les "Reds", les "Citizens" seront champions s'ils remportent leurs sept dernières rencontres. Alors pas question de trébucher mercredi sur les relégables gallois.

"Pour la demi-finale (de la FA Cup) et la Ligue des champions, être dans une position en Premier League, où on sait que si l'on ne gagne pas on perd le championnat, ça nous aidera pour les autres compétitions", a positivé Pep Guardiola.

"Il n'y a pas d'autre option, pas d'autre choix, alors nous devons gagner chaque match, sinon on abandonne une compétition. C'est pour ça que parfois, jouer avec cette pression peut faire du bien, c'est nécessaire pour tirer le meilleur de soi-mêmes", a-t-il insisté.

Dans la course à la Ligue des champions, trois équipes en course pour les deux dernières places seront en lice mardi et mercredi.

Manchester United tentera mardi de se défaire de Wolverhampton. Tottenham, à nouveau battu dimanche par Liverpool (2-1), accueillera Crystal Palace mercredi pour son premier match dans son nouveau White Hart Lane. Pas le droit à l'erreur, alors que les "Spurs" n'ont plus gagné en Premier League depuis le 10 février (quatre défaites, un nul).

Mercredi aussi, Chelsea, indigent mais chanceux dimanche contre Cardiff (2-1), tentera de s'accrocher au top 4. Les "Blues" accueillent Brighton, sur fond de crise autour de Maurizio Sarri.