En cas de nouveau succès sur Tottenham, Manchester City, tenant du titre, s'emparera temporairement de la tête du classement à trois journées de la fin.

L'enjeu est plus important peut-être encore pour Tottenham qui joue gros dans la course à la qualification pour la prochaine C1.

En cas de défaite, les hommes de Mauricio Pochettino pourraient en effet voir Arsenal et Chelsea leur passer devant au soir de cette journée, lundi: les Blues, qui reçoivent Burnley lundi, et les Gunners qui accueillent Crystal Palace dimanche, ont en effet toutes les chances de l'emporter.

"Nous devons nous relever, nous devons réagir", a déclaré Pep Guardiola après la cruelle désillusion de l'élimination en Ligue des champions.

"Nous avons beaucoup lutté au cours des neuf derniers mois pour le titre. Nous sommes toujours là, c'est entre nos mains. Bien sûr, c'est difficile, mais nous devons continuer à nous battre jusqu'au bout", a ajouté l'entraîneur des "Skyblues".

Fort d'un effectif très riche, le coach espagnol a pu se permettre de mettre sur le banc mercredi des joueurs du calibre de Fernandinho, Leroy Sane ou Riyad Mahrez.

Tous ces joueurs pourraient apporter du sang neuf à City samedi. Dans les rangs de Tottenham, son buteur Harry Kane est toujours absent, et le milieu de terrain pourrait être affaibli si Moussa Sissoko, sorti blessé aux adducteurs mercredi, ne joue pas.

Mais, même si City, qui compte un match en moins par rapport à Liverpool, reprend temporairement samedi la 1re place aux Reds, les hommes de Jürgen Klopp devraient la récupérer dès dimanche. Le leader de Premier League se rend à Cardiff, relégable, où il a toutes les chances de remporter une neuvième victoire consécutive toutes compétitions confondues.