Manchester City s'est fait peur mais a conservé son titre au terme de la 38e et dernière journée de Premier League. Mené 0-2 par Aston Villa à l'entame du dernier quart d'heure, l'équipe de Kevin De Bruyne a renversé la vapeur en cinq minutes à peine grâce à un doublé d'Ilkay Gundogan (76e, 81e) et un but de Rodri (78e). C'est le 8e titre de champion d'Angleterre pour les Skyblues. Le Belge sacré meilleur joueur de la saison samedi a donné la passe décisive sur le but de la victoire.

Dans le même temps, Liverpool, qui comptait un point de retard avant cette ultime rencontre de la saison, s'est imposé 3-1 contre les Wolves à la faveur des buts tardifs signés Salah (84e) et Robertson (89e).

Les supporters de Manchester City ont envahi la pelouse au coup de sifflet final pour célébrer ce 8e titre de champion d'Angleterre., iStock
Les supporters de Manchester City ont envahi la pelouse au coup de sifflet final pour célébrer ce 8e titre de champion d'Angleterre. © iStock

GUARDIOLA: "ON SE SOUVIENDRA DE NOUS"

Champion d'Angleterre pour la quatrième fois en cinq ans avec Manchester City, au terme d'une dernière journée de Premier League ébouriffante, dimanche, l'entraîneur Pep Guardiola a estimé que l'on "se souviendra longtemps" de son équipe.

"Ces gars sont des légendes. Gagner dans ce pays, la Premier League, quatre fois en cinq ans, c'est parce que ces gars sont tellement, tellement spéciaux. On se souviendra longtemps de nous", a expliqué le Catalan, très ému, au micro de Sky Sports.

Avec un point d'avance sur Liverpool avant la dernière journée, Manchester City a bien falli perdre le titre en étant mené 2-0 par Aston Villa avec 20 minutes à jouer, avant de renverser la vapeur et de l'emporter 3-2. "Le dernier match, c'est toujours spécial, avec beaucoup d'émotion et une bonne équipe (en face). Ils ont tout donné, mais à partir du moment où on a réussi à marquer, tout a changé", a encore raconté l'entraîneur de Kevin De Bruyne. City a été sauvé par son milieu de terrain allemand Ilkay Gündogan, sur le banc au coup d'envoi et entré peu avant le 2e but de Villa.

A la mi-temps, Guardiola leur a juste dit "de jouer normalement. On jouait dans des circonstances anormales, mais il fallait le gérer".

Interrogé sur son avenir, alors qu'il ne lui reste qu'une année de contrat, "Pep" a d'abord esquivé d'une pirouette en disant "non, maintenant, d'abord c'est le golf", en mimant un put. "Je suis désolé, mais je n'ai vraiment pas l'énergie maintenant pour penser à la saison prochaine. Les deux derniers mois ont été difficiles avec (l'élimination en demi-finale de la Ligue des Champions) et ici", a-t-il complété peu après.

TOTTENHAM EN LIGUE DES CHAMPIONS

La lutte pour la 4e place, la dernière directement qualificative pour la prochaine Ligue des Champions, concernait Tottenham et Arsenal, que deux points séparaient. Les Spurs, grâce à une victoire autoritaire à Norwich (0-5), n'ont pas laissé l'occasion aux Gunners d'y croire.

Arsenal avait pourtant fait sa part du travail en s'imposant contre Everton (5-1). Malgré sa défaite 1-0 à Crystal Palace, Manchester United a conservé sa 6e place, qualificative pour la phase de groupes de l'Europa League, grâce à la défaite de West Ham à Brighton (3-1) dans le même temps.

Dans le bas du classement, Leeds a assuré son maintien lors de cette ultime journée en s'imposant 1-2 à Brentford. Burnley, battu par Newcastle (1-2), accompagnera Watford et Norwich en Championship.

Manchester City s'est fait peur mais a conservé son titre au terme de la 38e et dernière journée de Premier League. Mené 0-2 par Aston Villa à l'entame du dernier quart d'heure, l'équipe de Kevin De Bruyne a renversé la vapeur en cinq minutes à peine grâce à un doublé d'Ilkay Gundogan (76e, 81e) et un but de Rodri (78e). C'est le 8e titre de champion d'Angleterre pour les Skyblues. Le Belge sacré meilleur joueur de la saison samedi a donné la passe décisive sur le but de la victoire. Dans le même temps, Liverpool, qui comptait un point de retard avant cette ultime rencontre de la saison, s'est imposé 3-1 contre les Wolves à la faveur des buts tardifs signés Salah (84e) et Robertson (89e).Champion d'Angleterre pour la quatrième fois en cinq ans avec Manchester City, au terme d'une dernière journée de Premier League ébouriffante, dimanche, l'entraîneur Pep Guardiola a estimé que l'on "se souviendra longtemps" de son équipe."Ces gars sont des légendes. Gagner dans ce pays, la Premier League, quatre fois en cinq ans, c'est parce que ces gars sont tellement, tellement spéciaux. On se souviendra longtemps de nous", a expliqué le Catalan, très ému, au micro de Sky Sports. Avec un point d'avance sur Liverpool avant la dernière journée, Manchester City a bien falli perdre le titre en étant mené 2-0 par Aston Villa avec 20 minutes à jouer, avant de renverser la vapeur et de l'emporter 3-2. "Le dernier match, c'est toujours spécial, avec beaucoup d'émotion et une bonne équipe (en face). Ils ont tout donné, mais à partir du moment où on a réussi à marquer, tout a changé", a encore raconté l'entraîneur de Kevin De Bruyne. City a été sauvé par son milieu de terrain allemand Ilkay Gündogan, sur le banc au coup d'envoi et entré peu avant le 2e but de Villa. A la mi-temps, Guardiola leur a juste dit "de jouer normalement. On jouait dans des circonstances anormales, mais il fallait le gérer". Interrogé sur son avenir, alors qu'il ne lui reste qu'une année de contrat, "Pep" a d'abord esquivé d'une pirouette en disant "non, maintenant, d'abord c'est le golf", en mimant un put. "Je suis désolé, mais je n'ai vraiment pas l'énergie maintenant pour penser à la saison prochaine. Les deux derniers mois ont été difficiles avec (l'élimination en demi-finale de la Ligue des Champions) et ici", a-t-il complété peu après. La lutte pour la 4e place, la dernière directement qualificative pour la prochaine Ligue des Champions, concernait Tottenham et Arsenal, que deux points séparaient. Les Spurs, grâce à une victoire autoritaire à Norwich (0-5), n'ont pas laissé l'occasion aux Gunners d'y croire. Arsenal avait pourtant fait sa part du travail en s'imposant contre Everton (5-1). Malgré sa défaite 1-0 à Crystal Palace, Manchester United a conservé sa 6e place, qualificative pour la phase de groupes de l'Europa League, grâce à la défaite de West Ham à Brighton (3-1) dans le même temps. Dans le bas du classement, Leeds a assuré son maintien lors de cette ultime journée en s'imposant 1-2 à Brentford. Burnley, battu par Newcastle (1-2), accompagnera Watford et Norwich en Championship.