Les champions d'Angleterre en titre, qui disputeront le "Premier League Asia Trophy" cette semaine, devaient s'envoler pour Shanghai samedi, mais leur vol avait été repoussé une première fois de 24 heures à cause de problèmes administratifs de leur agence de voyage.

Dimanche, ces problèmes n'étaient toujours pas réglés, et leur vol avait donc été à nouveau repoussé à lundi.

Un porte-parole de l'agence de voyages Thomas Cook a déclaré ce lundi matin que "le vol Aeronexus de Manchester City a été décalé de deux jours à cause d'une erreur administrative avec des tiers", et a ajouté que "le problème a été résolu et l'équipe va décoller aujourd'hui (lundi, ndlr) à 10h00 GMT", soit 12h00 en France.

Les Citizens ont donc manqué l'ouverture de ce tournoi d'exhibition, alors que l'entraîneur Pep Guardiola et un joueur étaient attendus pour une conférence de presse lundi matin, à laquelle ont participé l'entraîneur de Wolverhampton Nuno Espirito Santo et le défenseur Ryan Bennett.

A la place, les Mancuniens étaient en train de se préparer à embarquer pour leur voyage de 9.000 kilomètres.

Le responsable de la communication de la Premier League David Antill a déclaré que "Manchester City a connu quelques soucis administratifs avec son voyage en Chine, mais ces soucis sont réglés et ne devraient pas affecter leur participation au +Premier League Asia Trophy+. Nous espérons les accueillir en Chine très bientôt".

Les Citizens n'auront que quelques heures pour s'acclimater à la chaleur et à l'humidité, et pour se remettre du décalage horaire, avant leur premier match contre West Ham à Nankin, mercredi.

Ils disputeront ensuite la finale ou le match pour la troisième place contre les Wolves ou Newcastle samedi à Shanghai, puis ils iront disputer des matches amicaux à Hong Kong et au Japon.