Roberto Mancini et Mario Balotelli en sont venus aux mains pendant l'entraînement avant le match de FA Cup contre Watford, d'après le quotidien The Guardian. L'élément déclencheur aurait été un tacle violent de l'attaquant qui n'aurait pas plu à son coach.

Ce geste remet une fois de plus en question l'avenir de Balotelli à Man City, même si Mancini avait déjà déclaré ne pas vouloir le vendre en janvier.

Le mois passé, le technicien italien avait encore déclaré dans une interview à la Gazzetta dello Sport qu'il pensait que "Mario restera mais l'avenir dépend de lui... La plupart du temps, nous entretenons une bonne relation, bien qu'il commette une bêtise de temps en temps."

Et il ajoutait : "Je l'aime bien parce que nous collaborons depuis des années. Je l'ai vu grandir. Mais Balotelli a maintenant 22 ans et il est temps qu'il devienne professionnel. Je lui demande d'être sérieux et engagé lors des entraînements, de mener une vie privée stable et de faire preuve d'un comportement correct sur le terrain."

Pour l'instant, cela semble trop demander. Affaire à suivre. (SVH)