Après le but d'ouverture signé Martin Terrier (1-0, 11e), Denayer a été à la source de l'égalisation des Dogues peu après le retour des vestiaires. Passant à côté du ballon alors qu'il voulait dégager, le défenseur belge a permis à Loïc Remy de récupérer le cuir et ainsi tromper Anthony Lopes après l'avoir passé (1-1, 50e). Lille, qui n'a été battu qu'une seule fois en championnat en 2019, a pris l'avantage sur un coup franc repris au deuxième poteau par Boubakary Soumare (1-2, 68e). Les Lyonnais ont ensuite égalisé via une reprise de volée de Léo Dubois à l'issue d'un cafouillage (2-2, 74e).

Si ce résultat arrange Lille, toujours bien accroché à sa deuxième place avec 69 unités et six points d'avance sur son adversaire du soir, Lyon (63) voit revenir Saint-Etienne (62) à un point à l'issue de cette 35e journée. La lutte pour la 3e place, syonyme de qualification pour le 3e tour préliminaire de la Ligue des champions, s'annonce intense.

Après le but d'ouverture signé Martin Terrier (1-0, 11e), Denayer a été à la source de l'égalisation des Dogues peu après le retour des vestiaires. Passant à côté du ballon alors qu'il voulait dégager, le défenseur belge a permis à Loïc Remy de récupérer le cuir et ainsi tromper Anthony Lopes après l'avoir passé (1-1, 50e). Lille, qui n'a été battu qu'une seule fois en championnat en 2019, a pris l'avantage sur un coup franc repris au deuxième poteau par Boubakary Soumare (1-2, 68e). Les Lyonnais ont ensuite égalisé via une reprise de volée de Léo Dubois à l'issue d'un cafouillage (2-2, 74e). Si ce résultat arrange Lille, toujours bien accroché à sa deuxième place avec 69 unités et six points d'avance sur son adversaire du soir, Lyon (63) voit revenir Saint-Etienne (62) à un point à l'issue de cette 35e journée. La lutte pour la 3e place, syonyme de qualification pour le 3e tour préliminaire de la Ligue des champions, s'annonce intense.