"Anderlecht, c'est mon club", déclare Romelu Lukaku dans une longue interview publiée sur le site de la FIFA. "J'ai rêvé d'y jouer depuis le jour où j'ai commencé le foot. Quand j'ai signé là-bas, j'étais l'homme le plus heureux du monde. Ce club m'a tout donné. Il a fait de moi le joueur que je suis aujourd'hui..."

Et à Chelsea demain ? "On verra lors de ma pré-saison", répond Lukaku, apparemment très réservé à propos de cette perspective. "C'est un choix important parce qu'il y a la Coupe du Monde 2014 que je ne veux en aucun cas manquer. Il faudra donc faire le bon choix..."

Meilleur buteur de WBA avec 14 buts (en 32 matches) et 7 passes décisives), Lukaku est cependant resté 477 minutes sans marquer avant son goal du 27 avril contre Southampton (3-0). "Il me manquait simplement un peu de réussite", explique-t-il. "J'étais tout de même toujours resté dangereux. Il fallait juste ce petit coup de chance qui est enfin arrivé".

Et à propos de la saison en général ? "Plutôt bonne. Les gens avaient l'habitude de voir West Bromwich se battre pour éviter la relégation. Ils doivent à présent être plutôt étonnés. Mais on va leur montrer qu'on a les capacités pour terminer encore plus haut..."

Enfin concernant sa situation sur le banc en équipe nationale. "C'est le choix du coach et je le respecte. J'espère avoir ma chance et je travaille pour cela. Quitter Chelsea était d'ailleurs indispensable dans cette optique. Je suis prêt."

"Anderlecht, c'est mon club", déclare Romelu Lukaku dans une longue interview publiée sur le site de la FIFA. "J'ai rêvé d'y jouer depuis le jour où j'ai commencé le foot. Quand j'ai signé là-bas, j'étais l'homme le plus heureux du monde. Ce club m'a tout donné. Il a fait de moi le joueur que je suis aujourd'hui..." Et à Chelsea demain ? "On verra lors de ma pré-saison", répond Lukaku, apparemment très réservé à propos de cette perspective. "C'est un choix important parce qu'il y a la Coupe du Monde 2014 que je ne veux en aucun cas manquer. Il faudra donc faire le bon choix..." Meilleur buteur de WBA avec 14 buts (en 32 matches) et 7 passes décisives), Lukaku est cependant resté 477 minutes sans marquer avant son goal du 27 avril contre Southampton (3-0). "Il me manquait simplement un peu de réussite", explique-t-il. "J'étais tout de même toujours resté dangereux. Il fallait juste ce petit coup de chance qui est enfin arrivé". Et à propos de la saison en général ? "Plutôt bonne. Les gens avaient l'habitude de voir West Bromwich se battre pour éviter la relégation. Ils doivent à présent être plutôt étonnés. Mais on va leur montrer qu'on a les capacités pour terminer encore plus haut..." Enfin concernant sa situation sur le banc en équipe nationale. "C'est le choix du coach et je le respecte. J'espère avoir ma chance et je travaille pour cela. Quitter Chelsea était d'ailleurs indispensable dans cette optique. Je suis prêt."