"Nous sommes très satisfaits de son travail (...) Nous entamerons à coup sûr la nouvelle saison avec lui, que nous soyons champions on non", dit Zorc dans le magazine Kicker de jeudi.

La réaction à chaud de Favre, sous le coup de la déception après la défaite à domicile 2-4 la semaine dernière dans le derby de la Ruhr contre Schalke, avait pourtant semé le doute.

Interrogé pour savoir s'il considérait que le championnat était désormais joué en faveur du Bayern Munich, il avait répondu: "le titre est perdu, c'est clair pour moi". Alors que le Borussia ne compte que deux points de retard avec encore trois journées à disputer.

Ses dirigeants l'ont immédiatement et vivement contredit: "Nous n'abandonnons que lorsque c'est mathématiquement perdu, c'est notre devoir envers nos supporters", a martelé le patron du club Hans-Joachim Watzke.

"Nous n'allons abandonner ni la foi ni l'espoir, mais au contraire tout donner jusqu'à la fin. Cela fait partie de notre ADN", renchérit le manager du groupe professionnel Sebastian Kehl jeudi dans Kicker.

Le Borussia prépare un délicat déplacement à Brême samedi pour la 32e journée, alors que le Bayern compte fermement engranger trois points en recevant à domicile la lanterne rouge Hanovre.

Favre est sous contrat jusqu'en 2020 et Zorc n'a pas exclu une négociation pour prolonger d'une année supplémentaire jusqu'en 2021.

Axel Witsel évolue cette saison à Dortmund. Il sera rejoint la saison prochaine par un autre Diable Rouge Thorgan Hazard qui y débarque cet été en provenance de Mönchengladbach.