Autoritaire leader de la série, les Reds -où Divock Origi est resté sur le banc- ont d'emblée pris le match en main, forçant deux corners et plaçant un tir trop élevé via Robertson, dans les premières minutes de jeu. A la 9e minute, Liverpool ouvrait donc assez logiquement la marque via la tête de Georginio Wijnaldum (1-0). Dans la foulée, Roberto Firmino voyait son tir du droit bloqué.

West Ham United se réveillait alors et obtenait à son tour trois coups de coin, avant d'égaliser à la 12e minute, Issa Diop reprenant victorieusement l'un d'eux de la tête (1-1).

Les échanges s'équilibraient mais à la 39e minute, on notait une reprise de la tête à bout portant de Virgil Van Dijk (Liverpool) sur la barre transversale de Lukasz Fabianski, consécutive à un coup de coin botté par Trent Alexander-Arnold.

Les Reds se faisaient pourtant surprendre à la 54e lorsque le médian Pablo Fornals, tout juste entré au jeu à la place de Tomas Soucek, reprenait du droit pour faire 1-2.

Le leader tentait de réagir, notamment via l'entrée au jeu d'Oxlade-Chamberlain pour Keita, et y parvenait à la 68e minute lorsque Mohamed Salah trompait Fabianski d'un tir du gauche (2-2). Il reprenait même l'avance à la 81e via Sadio Mané (3-2).

Autoritaire leader de la série, les Reds -où Divock Origi est resté sur le banc- ont d'emblée pris le match en main, forçant deux corners et plaçant un tir trop élevé via Robertson, dans les premières minutes de jeu. A la 9e minute, Liverpool ouvrait donc assez logiquement la marque via la tête de Georginio Wijnaldum (1-0). Dans la foulée, Roberto Firmino voyait son tir du droit bloqué. West Ham United se réveillait alors et obtenait à son tour trois coups de coin, avant d'égaliser à la 12e minute, Issa Diop reprenant victorieusement l'un d'eux de la tête (1-1). Les échanges s'équilibraient mais à la 39e minute, on notait une reprise de la tête à bout portant de Virgil Van Dijk (Liverpool) sur la barre transversale de Lukasz Fabianski, consécutive à un coup de coin botté par Trent Alexander-Arnold. Les Reds se faisaient pourtant surprendre à la 54e lorsque le médian Pablo Fornals, tout juste entré au jeu à la place de Tomas Soucek, reprenait du droit pour faire 1-2. Le leader tentait de réagir, notamment via l'entrée au jeu d'Oxlade-Chamberlain pour Keita, et y parvenait à la 68e minute lorsque Mohamed Salah trompait Fabianski d'un tir du gauche (2-2). Il reprenait même l'avance à la 81e via Sadio Mané (3-2).