Messi, 34 ans, a connu une année riche en émotions en remportant son premier trophée avec l'Argentine après la victoire de l'Albiceleste en finale de la Copa America face au Brésil. Dans la foulée, la 'Pulga' a quitté le FC Barcelone, club pour lequel il évoluait depuis 2004, pour rejoindre le Paris Saint-Germain. Une décision que Messi a été contraint de prendre car le club catalan, avec qui il a remporté la Coupe du Roi en 2021, n'avait plus les reins assez solides pour le prolonger.

Après des sacres en 2009, 2010, 2011, 2012, 2015 et 2019, Messi ajoute un septième Ballon d'Or à son palmarès. Une distinction pour laquelle il détenait déjà le record absolu de victoires après sa consécration en 2019.

Lewandowski, second

Grand favori en 2020 si la remise du trophée n'avait pas été annulée, Lewandowski a dû se contenter de la deuxième place. Vainqueur de la Ligue des Champions en 2020, le Polonais a écrit une nouvelle page de l'histoire de la Bundesliga en battant le record de Gerd Müller avec 41 buts marqués en une saison. Une performance qui lui a permis de remporter le Soulier d'or européen.

Sur le plan international, 'Lewy' a connu une année 2021 plus contrastée avec la sélection polonaise. Lors de l'Euro 2020, disputé l'été dernier à cause de la situation sanitaire, Lewandowski a inscrit trois buts mais n'a pas pu éviter l'élimination de la Pologne dès la phase de poule derrière l'Espagne, la Suède et la Slovaquie.

Le Polonais ne rentrera cependant pas bredouille car il a reçu le tout nouveau trophée du buteur le plus prolifique de l'année lors de la cérémonie.

Des Belges au classement

L'Italien Jorginho, vainqueur de la Ligue des Champions avec Chelsea et de l'Euro avec l'Italie, complète lui le podium avec une 3e place. Les Français Karim Benzema et N'Golo Kanté se classent respectivement 4e et 5e.

Côté belge, Kevin De Bruyne a terminé dans le top 10 en se classant Xe. Romelu Lukaku a lui terminé à la 12e place. Jamais un Belge n'a remporté cette distinction. Le meilleur résultat belge est une quatrième place avec Paul Van Himst en 1965 et Wilfried Van Moer en 1980.

Messi, 34 ans, a connu une année riche en émotions en remportant son premier trophée avec l'Argentine après la victoire de l'Albiceleste en finale de la Copa America face au Brésil. Dans la foulée, la 'Pulga' a quitté le FC Barcelone, club pour lequel il évoluait depuis 2004, pour rejoindre le Paris Saint-Germain. Une décision que Messi a été contraint de prendre car le club catalan, avec qui il a remporté la Coupe du Roi en 2021, n'avait plus les reins assez solides pour le prolonger. Après des sacres en 2009, 2010, 2011, 2012, 2015 et 2019, Messi ajoute un septième Ballon d'Or à son palmarès. Une distinction pour laquelle il détenait déjà le record absolu de victoires après sa consécration en 2019. Grand favori en 2020 si la remise du trophée n'avait pas été annulée, Lewandowski a dû se contenter de la deuxième place. Vainqueur de la Ligue des Champions en 2020, le Polonais a écrit une nouvelle page de l'histoire de la Bundesliga en battant le record de Gerd Müller avec 41 buts marqués en une saison. Une performance qui lui a permis de remporter le Soulier d'or européen. Sur le plan international, 'Lewy' a connu une année 2021 plus contrastée avec la sélection polonaise. Lors de l'Euro 2020, disputé l'été dernier à cause de la situation sanitaire, Lewandowski a inscrit trois buts mais n'a pas pu éviter l'élimination de la Pologne dès la phase de poule derrière l'Espagne, la Suède et la Slovaquie. Le Polonais ne rentrera cependant pas bredouille car il a reçu le tout nouveau trophée du buteur le plus prolifique de l'année lors de la cérémonie. L'Italien Jorginho, vainqueur de la Ligue des Champions avec Chelsea et de l'Euro avec l'Italie, complète lui le podium avec une 3e place. Les Français Karim Benzema et N'Golo Kanté se classent respectivement 4e et 5e.Côté belge, Kevin De Bruyne a terminé dans le top 10 en se classant Xe. Romelu Lukaku a lui terminé à la 12e place. Jamais un Belge n'a remporté cette distinction. Le meilleur résultat belge est une quatrième place avec Paul Van Himst en 1965 et Wilfried Van Moer en 1980.