La deuxième place de Ligue 1, synonyme de qualification directe en Ligue des Champions, acquise officiellement il y a une semaine, les dirigeants de Lille sont à la recherche de jeunes talents pour renforcer leur effectif. Désireux de conserver le même modèle que depuis leur arrivée, ils sondent le marché des jeunes talents, qui pourraient représenter une forte plus-value à la revente. Tout comme Nicolas Pépé en son temps. Arrivé en 2017 pour la somme de 10 millions d'euros, l'international ivoirien en vaudrait aujourd'hui, fort de sa saison impressionnante (22 buts, 11 passes déc.), entre 70 et 80 millions d'euros.

Le journal L'Equipe annonce l'information: Gérard Lopez et Christophe Galtier se seraient renseignés sur la situation de Dodi Lukebakio. Prêté à Düsseldorf cette saison par Watford, avec qui il est sous contrat jusqu'en 2022, l'attaquant belge aurait tapé dans l'oeil des décideurs lillois. Il faut dire que Lukebakio sort d'une saison convaincante où il a beaucoup joué (34 matchs) et présente des statistiques séduisantes (14 buts, 5 passes déc.). L'international espoir est un profil similaire à celui de Pépé, et pourrait donc s'intégrer facilement dans le moule lillois. Mais le joueur, qui a évolué à Toulouse lors de la saison 2016-2017 (5 matchs), ne garde pas forcément un bon souvenir de la Ligue 1, et ne cacherait pas,en interne, son envie de continuer dans le championnat allemand. D'autant plus que Schalke 04 et le Bayer Leverkusen auraient fait preuve d'un certain intérêt. Dans l'entourage du joueur, on aimerait trouver un club capable d'offrir du temps de jeu au Belge, et qualifié pour la Ligue des Champions. Et à ce jeu-là, le LOSC tient la corde.

Blaise Vanderlinden