Où et quand ?

Si les Diables rouges connaîtront leur opposant pour la demi-finale le 3 décembre lors du tirage au sort qui aura lieu à Nyon, il faudra encore être patient avant de voir les hommes de Roberto Martinez tenter d'empocher le titre. En effet, les demi-finales et la finale de ce tournoi ne se dérouleront pas avant fin 2021. Les deux demi-finales sont prévues les 6 et 7 octobre, alors que la petite et la grande finale se joueront le 10 octobre.

Ces quatre derniers matches devraient se disputer en Italie. Le règlement de la compétition stipule que le vainqueur du Groupe 1 doit accueillir les rencontres du carré final. Pour l'instant, les rumeurs mentionnent le Stade Giuseppe Meazza de Milan et l'Allianz Stadium de Turin.

Trois adversaires potentiels s'offrent à la Belgique.

La France

Olivier Giroud., PRESSESPORTS
Olivier Giroud. © PRESSESPORTS

Les Bleus sont sortis vainqueurs du Groupe 3 après leurs deux récentes victoires contre le Portugal (0-1) et la Suède (4-2). Les hommes de Deschamps ont remporté cinq de leurs six matches dans la compétition et n'auront concédé qu'un match nul face au Portugal. L'équipe de France s'est à nouveau montrée forte défensivement et efficace à l'avant comme ce fut le cas au Mondial en Russie.

L'attaque française peut toujours compter sur un Olivier Giroud en grande forme lorsqu'il rejoint la sélection et qui continue de se rapprocher du record du plus grand nombre de buts en équipe de France de Thierry Henry (51), après son doublé contre la Suède. L'attaquant de Chelsea totalise actuellement 42 réalisations.

Il faudra également être attentif aux nouvelles pépites tricolores qui commencent à se faire une place dans le noyau français. Eduardo Camavinga, 18 ans, s'affirme déjà comme un futur grand, tandis que Marcus Thuram, fils du recordman de sélections en équipe de France Lilian Thuram, pourrait un jour prendre la relève de Giroud.

Un match contre la France pourrait permettre aux Diables de se venger de leur défaite en Russie. Michy Batshuayi confiait récemment ses envies de duel contre les Bleus à RTL Sport : "On a envie de prendre notre petite revanche. Ça nous est resté en travers de la gorge. On se devait de gagner le match. Ils l'ont gagné, mais pas de la meilleure des façons. Il y a beaucoup de regrets, c'est clair. Et une grosse rivalité. Si on a l'occasion de se venger, on se vengera, je l'espère."

L'Espagne

Sergio Ramos., SIPAUSACOLLECTIONS
Sergio Ramos. © SIPAUSACOLLECTIONS

La Roja s'est qualifiée pour la suite de la compétition en écrasant l'Allemagne lors de la dernière journée (6-0) alors que les hommes de Löw n'avaient besoin que d'un match nul pour se qualifier. Les Espagnols ont sorti le match parfait. Alors que l'expérience des défenseurs ibériques permet à la sélection de très peu encaisser (trois buts en six matches), la nouvelle génération de talents offensifs fait la différence devant les buts. Sergio Ramos est devenu, lors de ce rassemblement, le joueur européen ayant disputé le plus grand nombre de matchs pour sa sélection (178 caps), dépassant ainsi Gianluigi Buffon et ses 176 sélections. Le capitaine du Real Madrid peut maintenant viser le record mondial de l'Égyptien Ahmed Hassan (186).

Devant, Alvaro Morata retrouve son niveau d'antan et le jeune flanc droit de vingt ans Ferran Torres a planté un triplé contre la Mannschaft. Il pourrait bien devenir la nouvelle star de Manchester City, qui l'a recruté pour 23 millions d'euros cet été. Autre étoile montante de la sélection, Ansu Fati est out pour au moins quatre mois, mais il devrait être de retour pour l'EURO et pour le Final Four.

L'Italie

Jorginho., SIPAUSACOLLECTIONS
Jorginho. © SIPAUSACOLLECTIONS

La Squadra Azzura revient en puissance depuis sa non-qualification pour le Mondial 2018. Les Italiens ont surpassé les Pays Bas, la Pologne et la Bosnie-Herzégovine dans le Groupe 1 et auront l'avantage de disputer ce dernier carré à domicile.

La Nazionale n'a encaissé que deux buts lors de cette campagne et Donnaruma (21 ans) peut compter sur les vieux soldats Bonucci et Chiellini pour protéger ses cages. Au milieu de terrain, le trio composé de Jorginho, Verratti et Barella n'a jamais semblé aussi fort alors que Locatelli et Tonali sont également disponibles. Et devant, les expérimentés Immobile et Insigne connaissent le chemin du but, tout comme les jeunes Kean et Chiesa.

Alberico Evani, l'entraîneur adjoint de l'Italie qui remplaçait Roberto Mancini, atteint du Covid lors des trois dernières rencontres, s'est montré enthousiaste au micro de la RAI : "On a hâte de se confronter aux autres lors du Final Four, on parle des meilleurs d'Europe et on a hâte de voir notre niveau.".

Par Leandro Thibaut (St.)

Si les Diables rouges connaîtront leur opposant pour la demi-finale le 3 décembre lors du tirage au sort qui aura lieu à Nyon, il faudra encore être patient avant de voir les hommes de Roberto Martinez tenter d'empocher le titre. En effet, les demi-finales et la finale de ce tournoi ne se dérouleront pas avant fin 2021. Les deux demi-finales sont prévues les 6 et 7 octobre, alors que la petite et la grande finale se joueront le 10 octobre. Ces quatre derniers matches devraient se disputer en Italie. Le règlement de la compétition stipule que le vainqueur du Groupe 1 doit accueillir les rencontres du carré final. Pour l'instant, les rumeurs mentionnent le Stade Giuseppe Meazza de Milan et l'Allianz Stadium de Turin. Trois adversaires potentiels s'offrent à la Belgique.Les Bleus sont sortis vainqueurs du Groupe 3 après leurs deux récentes victoires contre le Portugal (0-1) et la Suède (4-2). Les hommes de Deschamps ont remporté cinq de leurs six matches dans la compétition et n'auront concédé qu'un match nul face au Portugal. L'équipe de France s'est à nouveau montrée forte défensivement et efficace à l'avant comme ce fut le cas au Mondial en Russie. L'attaque française peut toujours compter sur un Olivier Giroud en grande forme lorsqu'il rejoint la sélection et qui continue de se rapprocher du record du plus grand nombre de buts en équipe de France de Thierry Henry (51), après son doublé contre la Suède. L'attaquant de Chelsea totalise actuellement 42 réalisations.Il faudra également être attentif aux nouvelles pépites tricolores qui commencent à se faire une place dans le noyau français. Eduardo Camavinga, 18 ans, s'affirme déjà comme un futur grand, tandis que Marcus Thuram, fils du recordman de sélections en équipe de France Lilian Thuram, pourrait un jour prendre la relève de Giroud. Un match contre la France pourrait permettre aux Diables de se venger de leur défaite en Russie. Michy Batshuayi confiait récemment ses envies de duel contre les Bleus à RTL Sport : "On a envie de prendre notre petite revanche. Ça nous est resté en travers de la gorge. On se devait de gagner le match. Ils l'ont gagné, mais pas de la meilleure des façons. Il y a beaucoup de regrets, c'est clair. Et une grosse rivalité. Si on a l'occasion de se venger, on se vengera, je l'espère."La Roja s'est qualifiée pour la suite de la compétition en écrasant l'Allemagne lors de la dernière journée (6-0) alors que les hommes de Löw n'avaient besoin que d'un match nul pour se qualifier. Les Espagnols ont sorti le match parfait. Alors que l'expérience des défenseurs ibériques permet à la sélection de très peu encaisser (trois buts en six matches), la nouvelle génération de talents offensifs fait la différence devant les buts. Sergio Ramos est devenu, lors de ce rassemblement, le joueur européen ayant disputé le plus grand nombre de matchs pour sa sélection (178 caps), dépassant ainsi Gianluigi Buffon et ses 176 sélections. Le capitaine du Real Madrid peut maintenant viser le record mondial de l'Égyptien Ahmed Hassan (186). Devant, Alvaro Morata retrouve son niveau d'antan et le jeune flanc droit de vingt ans Ferran Torres a planté un triplé contre la Mannschaft. Il pourrait bien devenir la nouvelle star de Manchester City, qui l'a recruté pour 23 millions d'euros cet été. Autre étoile montante de la sélection, Ansu Fati est out pour au moins quatre mois, mais il devrait être de retour pour l'EURO et pour le Final Four. La Squadra Azzura revient en puissance depuis sa non-qualification pour le Mondial 2018. Les Italiens ont surpassé les Pays Bas, la Pologne et la Bosnie-Herzégovine dans le Groupe 1 et auront l'avantage de disputer ce dernier carré à domicile. La Nazionale n'a encaissé que deux buts lors de cette campagne et Donnaruma (21 ans) peut compter sur les vieux soldats Bonucci et Chiellini pour protéger ses cages. Au milieu de terrain, le trio composé de Jorginho, Verratti et Barella n'a jamais semblé aussi fort alors que Locatelli et Tonali sont également disponibles. Et devant, les expérimentés Immobile et Insigne connaissent le chemin du but, tout comme les jeunes Kean et Chiesa. Alberico Evani, l'entraîneur adjoint de l'Italie qui remplaçait Roberto Mancini, atteint du Covid lors des trois dernières rencontres, s'est montré enthousiaste au micro de la RAI : "On a hâte de se confronter aux autres lors du Final Four, on parle des meilleurs d'Europe et on a hâte de voir notre niveau.".Par Leandro Thibaut (St.)