Disputée tous les deux ans, la nouvelle compétition de l'UEFA est censée remplacer les matches amicaux. Sa phase finale, qui concerne les quatre nations victorieuses de leur poule de première division ("Ligue A"), prévoit demi-finales et finales et donne lieu à l'attribution d'un trophée honorifique.

Où ?

La première édition de la Ligue des nations est organisée au Portugal, sorti vainqueur d'un groupe où figuraient aussi l'Italie et la Pologne, les deux autres candidats à l'organisation de cette phase finale.

Ont été choisies comme villes-hôte Porto et son stade du Dragon (50.000 places), ainsi que Guimaraes et son stade Afonso-Henriques (30.000 places). Les deux enceintes sont distantes d'une cinquantaine de kilomètres.

Quand ?

Demi-finales:

-Mercredi 5 juin: Portugal - Suisse (Porto, 18h45 GMT)

-Jeudi 6 juin: Pays-Bas - Angleterre (Guimaraes, 18h45 GMT)

Match pour la 3e place:

-Dimanche 9 juin (Guimaraes, 13h00 GMT)

Finale:

-Dimanche 9 juin (Porto, 18h45 GMT)

Quel format ?

Les vainqueurs des deux demi-finales disputent la finale, les vaincus le match pour la 3e place.

En cas d'égalité à la fin du temps réglementaire, il y a des prolongations avec un quatrième changement possible pour chaque équipe.

S'il y a toujours égalité à la fin de la prolongation, il y aura une séance de tirs au but avec utilisation de la technologie sur la ligne de but.

Quelles primes ?

Le vainqueur se voit remettre un trophée en argent de 71 centimètres.

D'alléchantes primes financières sont également prévues pour les quatre participants à la phase finale: 10,5 M EUR pour le vainqueur, 9 M EUR pour le finaliste, 8 M EUR pour le troisième et 7 M EUR pour le quatrième.

Ces chiffres incluent les 4,5 millions d'euros déjà reçus par les quatre nations pour avoir remporté leur poule.

Quel accès à l'Euro-2020 ?

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, le vainqueur de la Ligue des nations n'est pas automatiquement qualifié pour le Championnat d'Europe 2020.

L'UEFA a décidé d'innover en ne faisant plus de la traditionnelle phase éliminatoire, en l'occurrence disputée de mars à novembre 2019, l'unique voie d'accès pour l'Euro. Seulement vingt places seront délivrées par ce biais classique, aux deux meilleures équipes de chaque groupe.

Les quatre places restantes sont distribuées plus tard, en mars 2020, pendant les barrages de la Ligue des nations. Chaque ligue (A, B, C et D) organise ses propres barrages: deux demi-finales et une finale disputées en match simple (pas d'aller-retour).

En théorie, les équipes qui y participent sont celles qui ont fini, à l'automne, premières de leur groupe en Ligue des nations. A titre d'exemple, les barrages les plus relevés devraient ainsi opposer les leaders des groupes 1, 2, 3 et 4 de la Ligue A, soit l'Angleterre, les Pays-Bas, le Portugal et la Suisse.

En pratique, certaines de ces nations auront déjà obtenu leur qualification via les éliminatoires de l'Euro. Dans ce cas, leur place de barragiste est remise au meilleur deuxième de la Ligue concernée.

Quel classement ?

Voici le classement final de la Ligue des nations, qui détermine les équipes susceptibles, en théorie, d'être impliquées dans les barrages d'accès à l'Euro-2020:

Ligue A: Pays-Bas, Suisse, Portugal, Angleterre

Ligue B: Ukraine, Suède, Bosnie-Herzégovine, Danemark

Ligue C: Ecosse, Finlande, Norvège, Serbie

Ligue D: Géorgie, Biélorussie, Kosovo, Macédoine