Obligés de réagir après la plus lourde défaite à domicile sous l'ère Roberto Martinez vendredi contre les Pays-Bas (1-4), les Diables Rouges ont bien débuté la partie, sous l'impulsion du maestro Kevin De Bruyne. Après un premier service pour Timothy Castagne, dont le centre n'a rien donné, le médian a mis sur orbite Michy Batshuayi d'une passe tranchante mais le remplaçant de Romelu Lukaku, blessé, a trouvé le poteau polonais. Sur le rebond, Eden Hazard a hérité du cuir mais sa reprise en un temps a filé à côté alors que le but était quasi vide (4e). Dans la foulée, 'KDB' a amorcé un beau mouvement collectif ponctué d'un but annulé pour une position de hors-jeu (5e).

Un nouveau caviar du rouquin de Tronchiennes aurait pu permettre à 'Batsman' d'ouvrir le score mais l'attaquant belge a trouvé Dragowski sur sa route avant que Castagne n'enlève trop sa frappe (16e).

Après une première alerte polonaise sur un centre de Zielinski, les aigles blancs ont ouvert le score sur leur seule tentative cadrée dans le premier acte. L'inévitable Robert Lewandowski, sur un service de Sebastian Szymanski, a trompé Mignolet. Grâce à un magnifique contrôle, il a pu glisser le cuir hors de portée du gardien brugeois (0-1, 28e).

Menés mais pas abattus, les hommes de Martinez ont continué à produire du jeu. Un brillant service de Yannick Carrasco pour KDB a fait sauter le verrou polonais. Le Cityzen a vu sa frappe croisée être repoussée mais Castagne, au rebond, a glissé le cuir à Axel Witsel en retrait. Le Liégeois, d'une frappe placée, a inscrit son 12e but en 122 apparitions chez les Diables (1-1, 42e).

Le premier quart d'heure après le retour des vestiaires, disputé sur un rythme effréné, a vu la Belgique matérialiser au marquoir sa domination. Après des tentatives de Leander Dendoncker, de la tête, et d'Eden Hazard, d'un tir du droit, repoussées par Dragowski (57e), et un tir dangereux de Castagne (59e), une récupération haute de Toby Alderweireld a permis à Eden Hazard de lancer De Bruyne. L'enchaînement crochet - tir de l'intérieur du pied a laissé Dragowski de marbre (2-1, 59e).

Eden Hazard aurait pu ponctuer une prestation très encourageante d'un but mais le Brainois, avant de laisser sa place à Leandro Trossard, a trouvé les gants du portier adverse (63e).

L'ailier de Brighton n'a pas mis longtemps avant de s'illustrer. Sur un contre, amorcé par Dendoncker et orchestré par 'KDB' et Batshuayi, Trossard est rentré dans le jeu pour faire le break d'un tir de près (3-1, 73e).

Ce 20e match de l'histoire entre les deux nations, le premier depuis novembre 2007, a définitivement tourné en faveur des Belges quand Trossard, sur un corner joué à deux avec Carrasco, a trouvé la lucarne (4-1, 80e). La sélection polonaise a bu le calice jusqu'à la lie quand Dendoncker, tout seul en sortie de défense, a eu tout le loisir de s'avancer pour décocher une puissante frappe dans le filet latéral (5-1, 83).

La fin de match a vu Wout Faes et Loïs Openda, montés au jeu, honorer leur première apparition chez les A. L'attaquant, prêté à Vitesse par le Club de Bruges cette saison, a donné au score son allure définitive en convertissant une passe dans la profondeur de Thorgan Hazard, lui aussi sorti du banc (6-1, 90e+3).

Les Belges devront confirmer leur regain de forme lors des déplacements au pays de Galles, à Cardiff le 11 juin (20h45), puis en Pologne, le 14 juin à Varsovie (20h45).

Obligés de réagir après la plus lourde défaite à domicile sous l'ère Roberto Martinez vendredi contre les Pays-Bas (1-4), les Diables Rouges ont bien débuté la partie, sous l'impulsion du maestro Kevin De Bruyne. Après un premier service pour Timothy Castagne, dont le centre n'a rien donné, le médian a mis sur orbite Michy Batshuayi d'une passe tranchante mais le remplaçant de Romelu Lukaku, blessé, a trouvé le poteau polonais. Sur le rebond, Eden Hazard a hérité du cuir mais sa reprise en un temps a filé à côté alors que le but était quasi vide (4e). Dans la foulée, 'KDB' a amorcé un beau mouvement collectif ponctué d'un but annulé pour une position de hors-jeu (5e). Un nouveau caviar du rouquin de Tronchiennes aurait pu permettre à 'Batsman' d'ouvrir le score mais l'attaquant belge a trouvé Dragowski sur sa route avant que Castagne n'enlève trop sa frappe (16e). Après une première alerte polonaise sur un centre de Zielinski, les aigles blancs ont ouvert le score sur leur seule tentative cadrée dans le premier acte. L'inévitable Robert Lewandowski, sur un service de Sebastian Szymanski, a trompé Mignolet. Grâce à un magnifique contrôle, il a pu glisser le cuir hors de portée du gardien brugeois (0-1, 28e). Menés mais pas abattus, les hommes de Martinez ont continué à produire du jeu. Un brillant service de Yannick Carrasco pour KDB a fait sauter le verrou polonais. Le Cityzen a vu sa frappe croisée être repoussée mais Castagne, au rebond, a glissé le cuir à Axel Witsel en retrait. Le Liégeois, d'une frappe placée, a inscrit son 12e but en 122 apparitions chez les Diables (1-1, 42e). Le premier quart d'heure après le retour des vestiaires, disputé sur un rythme effréné, a vu la Belgique matérialiser au marquoir sa domination. Après des tentatives de Leander Dendoncker, de la tête, et d'Eden Hazard, d'un tir du droit, repoussées par Dragowski (57e), et un tir dangereux de Castagne (59e), une récupération haute de Toby Alderweireld a permis à Eden Hazard de lancer De Bruyne. L'enchaînement crochet - tir de l'intérieur du pied a laissé Dragowski de marbre (2-1, 59e). Eden Hazard aurait pu ponctuer une prestation très encourageante d'un but mais le Brainois, avant de laisser sa place à Leandro Trossard, a trouvé les gants du portier adverse (63e). L'ailier de Brighton n'a pas mis longtemps avant de s'illustrer. Sur un contre, amorcé par Dendoncker et orchestré par 'KDB' et Batshuayi, Trossard est rentré dans le jeu pour faire le break d'un tir de près (3-1, 73e). Ce 20e match de l'histoire entre les deux nations, le premier depuis novembre 2007, a définitivement tourné en faveur des Belges quand Trossard, sur un corner joué à deux avec Carrasco, a trouvé la lucarne (4-1, 80e). La sélection polonaise a bu le calice jusqu'à la lie quand Dendoncker, tout seul en sortie de défense, a eu tout le loisir de s'avancer pour décocher une puissante frappe dans le filet latéral (5-1, 83). La fin de match a vu Wout Faes et Loïs Openda, montés au jeu, honorer leur première apparition chez les A. L'attaquant, prêté à Vitesse par le Club de Bruges cette saison, a donné au score son allure définitive en convertissant une passe dans la profondeur de Thorgan Hazard, lui aussi sorti du banc (6-1, 90e+3). Les Belges devront confirmer leur regain de forme lors des déplacements au pays de Galles, à Cardiff le 11 juin (20h45), puis en Pologne, le 14 juin à Varsovie (20h45).