Groupe A : le finaliste surpris d'entrée

L'Atletico Madrid ne commence pas sa campagne européenne de la meilleure des manières. Malmenés par l'Olympiakos, les Colchoneros s'inclinent 3-2 en Grèce. Les Athéniens prennent rapidement les commandes grâce à Masuaku, qui va trouver le petit filet de Roberto sur une frappe croisée, à l'entrée du grand rectangle (13', 1-0). Sur cette action, la défense madrilène semble complètement amorphe, alors que le corner est joué court par les Athéniens.

L'Olympiakos va prendre rapidement le large et doubler la mise à la demi-heure de jeu grâce à Ibrahim Affelay (28 ans). Le joueur néerlandais, prêté par le Barça, va profiter d'une mésentente dans la défense madrilène et marquer son 2e but en 2 matchs pour l'Olympiakos. L'Atletico reprend espoir à la 38e minute grâce un magnifique but de la tête de Mario Mandzukic (2-1). Mais à la 72e minute, Mitroglou portera le coup fatal aux Colchoneros (3-1). Pour la forme, Antoine Griezmann réduira l'écart dans les dernières minutes de jeu. Score final : 3-2.

L'autre match de ce groupe A opposait la Juventus de Turin aux Suédois de Malmö. La vieille dame n'a pas flanché et l'emporte 2-0 grâce à deux buts de l'Argentin Carlos Tevez.

Groupe B : Liverpool évite de justesse le piège Ludogorets

Ce ne devait être qu'une mise en jambe après 5 années sans Ligue des Champions pour Liverpool. Mais les Reds se sont montrés fébriles face à des Bulgares galvanisés par leur 1ère participation dans cette phase de poules de la Ligue des Champions. Il faudra attendre la 82e minute pour voir Super Mario Balotelli ouvrir le score pour Liverpool. L'Italien inscrit là son premier but sous la vareuse des Reds depuis son arrivée lors du mercato d'été. Liverpool pense dès lors avoir fait le plus dur, mais les Bulgares vont revenir au score au terme du temps réglementaire, par l'intermédiaire de Dani Abalo (1-1). Outre l'intervention hasardeuse de Lovren, on ne peut pas dire que la sortie de Simon Mignolet face à l'attaquant espagnol soit des plus autoritaires.

Ludogorets pense créer l'exploit à Anfield, mais ils vont déchanter dans les tout derniers instants du match. Alors que les Bulgares tentent de conserver la balle, Manquillo récupère une balle en retrait dans le grand rectangle et se fait accrocher fautivement par le gardien Borjan. Steven Gerrard, le Monsieur pénalty des Reds, fixera le score à 2-1.

Le Real Madrid s'est lui promené 5-1 face à Bâle. Le BBC madrilène s'est chargé de mitrailler les buts suisses. Bale, Benzema, Cristiano Ronaldo, James Rodriguez et un autogoal du défenseur bâlois Marek Suchy ont permis aux Merengues de se rassurer, après un piètre début de championnat.

Groupe C : Witsel assure la victoire du Zenit face à son ancien club

Axel Witsel retournait au Benfica Lisbonne, là où il s'est vraiment révélé sur la scène européenne. Il en est reparti avec 3 points en poche, puisque le Zenit Saint-Pétersbourg s'impose 0-2 chez les Lisboètes. Dès la 5e minute, Hulk ouvre la marque pour les Russes, sur une magnifique ouverture de Shatov (0-1). Par la suite, le gardien Artur se verra exclure pour une obstruction en dehors de son rectangle (18'). 4 minutes plus tard, Axel Witsel scellera le sort de Benfica sur corner. Malgré les contestations du remplaçant d'Artur dans les cages, la balle est effectivement rentrée. La suite du match se fera au petit trot pour le Zenit. Score final : 0-2.

On fêtait également ce mardi le grand retour de Monaco en Ligue des Champions. Les Monégasques, dépouillés de leurs stars pendant l'été et à la traine en championnat, ont réussi leur examen d'entrée en s'imposant 1-0 face au Bayer Leverkusen. Joao Moutinho a inscrit le seul but de la rencontre. Le Belge Yannick Carrasco Fereira a lui joué 86 minutes pour les Monégasques.

Groupe D : Anderlecht tout proche de l'exploit

" Un nul serait un bon résultat pour nous", déclarait Roger Vanden Stock la veille du match des Anderlechtois face à Galatasaray. C'est chose faite, puisque les Mauves ont ramené un point d'Istanbul (1-1). Mais ce petit point est cruel tant Anderlecht a été proche de la victoire. Rejoint seulement à la 91e minute de jeu, Anderlecht peut nourrir des regrets et reste toujours à la recherche de 1ère victoire à l'extérieur en Ligue des Champions depuis 2005.

Les adversaires d'Anderlecht ont également joué ce mardi. Le Borussia Dortmund n'a eu besoin que de 3 petites minutes pour gagner contre Arsenal. Immobile (45', 1-0) et Aubameyang (48', 2-0) permettent au Borussia de prendre la tête de ce groupe D à l'issue de la 1ère journée.

Les matchs de ce mercredi soir :

Groupe E :

Bayern Munich - Manchester City

Roma - CSKA Moscou

Groupe F :

Ajax - PSG

Barça - APOEL Nicosie

Groupe G :

Chelsea - Schalke 04

Maribor - Sporting Portugal

Groupe H :

Athletic Bilbao - Shakhtar Donetsk

FC Porto - Bate Borisov

Groupe A : le finaliste surpris d'entréeL'Atletico Madrid ne commence pas sa campagne européenne de la meilleure des manières. Malmenés par l'Olympiakos, les Colchoneros s'inclinent 3-2 en Grèce. Les Athéniens prennent rapidement les commandes grâce à Masuaku, qui va trouver le petit filet de Roberto sur une frappe croisée, à l'entrée du grand rectangle (13', 1-0). Sur cette action, la défense madrilène semble complètement amorphe, alors que le corner est joué court par les Athéniens.L'Olympiakos va prendre rapidement le large et doubler la mise à la demi-heure de jeu grâce à Ibrahim Affelay (28 ans). Le joueur néerlandais, prêté par le Barça, va profiter d'une mésentente dans la défense madrilène et marquer son 2e but en 2 matchs pour l'Olympiakos. L'Atletico reprend espoir à la 38e minute grâce un magnifique but de la tête de Mario Mandzukic (2-1). Mais à la 72e minute, Mitroglou portera le coup fatal aux Colchoneros (3-1). Pour la forme, Antoine Griezmann réduira l'écart dans les dernières minutes de jeu. Score final : 3-2.L'autre match de ce groupe A opposait la Juventus de Turin aux Suédois de Malmö. La vieille dame n'a pas flanché et l'emporte 2-0 grâce à deux buts de l'Argentin Carlos Tevez.Groupe B : Liverpool évite de justesse le piège LudogoretsCe ne devait être qu'une mise en jambe après 5 années sans Ligue des Champions pour Liverpool. Mais les Reds se sont montrés fébriles face à des Bulgares galvanisés par leur 1ère participation dans cette phase de poules de la Ligue des Champions. Il faudra attendre la 82e minute pour voir Super Mario Balotelli ouvrir le score pour Liverpool. L'Italien inscrit là son premier but sous la vareuse des Reds depuis son arrivée lors du mercato d'été. Liverpool pense dès lors avoir fait le plus dur, mais les Bulgares vont revenir au score au terme du temps réglementaire, par l'intermédiaire de Dani Abalo (1-1). Outre l'intervention hasardeuse de Lovren, on ne peut pas dire que la sortie de Simon Mignolet face à l'attaquant espagnol soit des plus autoritaires.Ludogorets pense créer l'exploit à Anfield, mais ils vont déchanter dans les tout derniers instants du match. Alors que les Bulgares tentent de conserver la balle, Manquillo récupère une balle en retrait dans le grand rectangle et se fait accrocher fautivement par le gardien Borjan. Steven Gerrard, le Monsieur pénalty des Reds, fixera le score à 2-1.Le Real Madrid s'est lui promené 5-1 face à Bâle. Le BBC madrilène s'est chargé de mitrailler les buts suisses. Bale, Benzema, Cristiano Ronaldo, James Rodriguez et un autogoal du défenseur bâlois Marek Suchy ont permis aux Merengues de se rassurer, après un piètre début de championnat.Groupe C : Witsel assure la victoire du Zenit face à son ancien clubAxel Witsel retournait au Benfica Lisbonne, là où il s'est vraiment révélé sur la scène européenne. Il en est reparti avec 3 points en poche, puisque le Zenit Saint-Pétersbourg s'impose 0-2 chez les Lisboètes. Dès la 5e minute, Hulk ouvre la marque pour les Russes, sur une magnifique ouverture de Shatov (0-1). Par la suite, le gardien Artur se verra exclure pour une obstruction en dehors de son rectangle (18'). 4 minutes plus tard, Axel Witsel scellera le sort de Benfica sur corner. Malgré les contestations du remplaçant d'Artur dans les cages, la balle est effectivement rentrée. La suite du match se fera au petit trot pour le Zenit. Score final : 0-2.On fêtait également ce mardi le grand retour de Monaco en Ligue des Champions. Les Monégasques, dépouillés de leurs stars pendant l'été et à la traine en championnat, ont réussi leur examen d'entrée en s'imposant 1-0 face au Bayer Leverkusen. Joao Moutinho a inscrit le seul but de la rencontre. Le Belge Yannick Carrasco Fereira a lui joué 86 minutes pour les Monégasques.Groupe D : Anderlecht tout proche de l'exploit" Un nul serait un bon résultat pour nous", déclarait Roger Vanden Stock la veille du match des Anderlechtois face à Galatasaray. C'est chose faite, puisque les Mauves ont ramené un point d'Istanbul (1-1). Mais ce petit point est cruel tant Anderlecht a été proche de la victoire. Rejoint seulement à la 91e minute de jeu, Anderlecht peut nourrir des regrets et reste toujours à la recherche de 1ère victoire à l'extérieur en Ligue des Champions depuis 2005.Les adversaires d'Anderlecht ont également joué ce mardi. Le Borussia Dortmund n'a eu besoin que de 3 petites minutes pour gagner contre Arsenal. Immobile (45', 1-0) et Aubameyang (48', 2-0) permettent au Borussia de prendre la tête de ce groupe D à l'issue de la 1ère journée.