Après le match aller à Bernabeu, on ne donnait pourtant pas cher de la peau du Real. Mais depuis, la "Maison Blanche" a remporté ses deux "clasicos" contre le Barça, en demi-finale de Coupe du Roi et en Championnat. Jose Mourinho peut-il réussir un coup à Old Trafford ? Il pourra en tout cas compter sur un Cristiano Ronaldo surmotivé contre son ancien club et auteur à l'aller d'un coup de tête magistral en suspension.

Mais il en faudra plus pour effrayer Sir Alex, à la tête d'une escouade qui marche sur l'eau en Championnat (large avance sur le rival et voisin City). Ferguson pourrait même se permettre de faire jouer Ryan Giggs, 39 ans, pour ce qui serait alors le 1000e match de sa carrière, club et sélections confondus.

Dortmund - Shakhtar

Moins médiatique mais tout aussi indécise sera la réception du Shakhtar par Dortmund. Le club ukrainien, avec sa légion brésilienne, aimerait rééditer sa performance de 2011 et retrouver les quarts de finale de l'épreuve reine européenne.

Mais Dortmund s'est mis en confiance samedi en surclassant Hanovre 3 à 1, avec un doublé de Lewandowski.

Après le match aller à Bernabeu, on ne donnait pourtant pas cher de la peau du Real. Mais depuis, la "Maison Blanche" a remporté ses deux "clasicos" contre le Barça, en demi-finale de Coupe du Roi et en Championnat. Jose Mourinho peut-il réussir un coup à Old Trafford ? Il pourra en tout cas compter sur un Cristiano Ronaldo surmotivé contre son ancien club et auteur à l'aller d'un coup de tête magistral en suspension. Mais il en faudra plus pour effrayer Sir Alex, à la tête d'une escouade qui marche sur l'eau en Championnat (large avance sur le rival et voisin City). Ferguson pourrait même se permettre de faire jouer Ryan Giggs, 39 ans, pour ce qui serait alors le 1000e match de sa carrière, club et sélections confondus. Dortmund - Shakhtar Moins médiatique mais tout aussi indécise sera la réception du Shakhtar par Dortmund. Le club ukrainien, avec sa légion brésilienne, aimerait rééditer sa performance de 2011 et retrouver les quarts de finale de l'épreuve reine européenne. Mais Dortmund s'est mis en confiance samedi en surclassant Hanovre 3 à 1, avec un doublé de Lewandowski.