Dans le groupe H, Manchester United, facile vainqueur de Basaksehir (4-1), a pris la tête devant le PSG (6 points). Le champion de France devance le RB Leipzig (3-0) qu'il a battu 1-0. Basaksehir (3 points) est 4e.

Sans Lionel Messi, le FC Barcelone a vécu une première mi-temps laborieuse. Mais le Barça a ouvert le score sur sa première vraie action via Sergino Dest (52e, 0-1). Auteur de l'assist, Martin Braithwaite a doublé la marque, sur corner, d'une tête au second poteau (57e, 0-2). C'était la grande soirée du Danois qui s'est fait justice en transformant un penalty qu'il a reçu pour une faute de Denys Popov (70e, 0-3). La qualification était dans la poche des Blaugranas mais cela n'a pas empêché Antoine Griezmann, monté à la place de Philippe Coutinho (65e), d'alourdir l'addition (90e+2, 0-4).

Malgré une belle action collective de la Juventus ponctuée par une reprise de volée acrobatique de Paulo Dybala (15e), Ferencvaros a été bien plus dangereux en début de rencontre. Et sur un centre de Tokmac Nguen dévié par Alex Sandro, Myrto Uzuni a devancé Juan Cuadrado pour tromper Wojciech Szczesny (19e, 0-1). La Juventus a peiné mais Cristiano Ronaldo a décoché une frappe du gauche des 20 mètres pour égaliser (35e, 1-1). La Vieille Dame a finalement arraché la victoire grâce à Alvaro Morata, qui n'a pas manqué sa reprise de la tête sur un centre de Cuadrado (90e+2, 2-1).

A Old Trafford, Manchester United avait déjà fait la différence à la mi-temps face à Basaksehir grâce à un doublé de Bruno Fernandes (7e, 19e) et un penalty transformé par Marcus Rashford (35e). Les Turcs ont sauvé l'honneur sur un coup franc de Deniz Türüc (75e, 3-1) avant que deux joueurs montés au jeu, Daniel James sur un assist de Mason Greenwood, ne donnent au score son allure définitive (90e+2, 4-1). Chez les champions de Turquie, Nacer Chadli est sorti à la 61e et Boli Bolingoli à la 74e.

Le PSG devait absolument battre Leipzig et la mission a été accomplie grâce à un penalty transformé par Neymar (11e, 1-0). Après l'ouverture du score, les Sangermanois ont tout misé sur la défense pour parfaitement contenir des adversaires dominateurs mais finalement peu dangereux.

Plus tôt dans la soirée, Séville, vainqueur de Krasnodar (1-2), et Chelsea, qui a pris le dessus sur Rennes (1-2), se sont qualifiés pour les huitièmes de finale.

Dans le groupe H, Manchester United, facile vainqueur de Basaksehir (4-1), a pris la tête devant le PSG (6 points). Le champion de France devance le RB Leipzig (3-0) qu'il a battu 1-0. Basaksehir (3 points) est 4e.Sans Lionel Messi, le FC Barcelone a vécu une première mi-temps laborieuse. Mais le Barça a ouvert le score sur sa première vraie action via Sergino Dest (52e, 0-1). Auteur de l'assist, Martin Braithwaite a doublé la marque, sur corner, d'une tête au second poteau (57e, 0-2). C'était la grande soirée du Danois qui s'est fait justice en transformant un penalty qu'il a reçu pour une faute de Denys Popov (70e, 0-3). La qualification était dans la poche des Blaugranas mais cela n'a pas empêché Antoine Griezmann, monté à la place de Philippe Coutinho (65e), d'alourdir l'addition (90e+2, 0-4). Malgré une belle action collective de la Juventus ponctuée par une reprise de volée acrobatique de Paulo Dybala (15e), Ferencvaros a été bien plus dangereux en début de rencontre. Et sur un centre de Tokmac Nguen dévié par Alex Sandro, Myrto Uzuni a devancé Juan Cuadrado pour tromper Wojciech Szczesny (19e, 0-1). La Juventus a peiné mais Cristiano Ronaldo a décoché une frappe du gauche des 20 mètres pour égaliser (35e, 1-1). La Vieille Dame a finalement arraché la victoire grâce à Alvaro Morata, qui n'a pas manqué sa reprise de la tête sur un centre de Cuadrado (90e+2, 2-1). A Old Trafford, Manchester United avait déjà fait la différence à la mi-temps face à Basaksehir grâce à un doublé de Bruno Fernandes (7e, 19e) et un penalty transformé par Marcus Rashford (35e). Les Turcs ont sauvé l'honneur sur un coup franc de Deniz Türüc (75e, 3-1) avant que deux joueurs montés au jeu, Daniel James sur un assist de Mason Greenwood, ne donnent au score son allure définitive (90e+2, 4-1). Chez les champions de Turquie, Nacer Chadli est sorti à la 61e et Boli Bolingoli à la 74e. Le PSG devait absolument battre Leipzig et la mission a été accomplie grâce à un penalty transformé par Neymar (11e, 1-0). Après l'ouverture du score, les Sangermanois ont tout misé sur la défense pour parfaitement contenir des adversaires dominateurs mais finalement peu dangereux.Plus tôt dans la soirée, Séville, vainqueur de Krasnodar (1-2), et Chelsea, qui a pris le dessus sur Rennes (1-2), se sont qualifiés pour les huitièmes de finale.