Malaga entame des semaines cruciales : ce mercredi, il reçoit le Borussia Dortmund en quarts de finale de la Ligue des Champions. Sixième en championnat, l'équipe andalouse peut encore briguer une place parmi les quatre premiers, synonyme de qualification pour le bal des champions.

Toutefois, il faudra attendre la mi-juin et le jugement du TAS pour savoir si Malaga peut disputer une Coupe d'Europe. L'UEFA le lui a interdit, à cause de sa dette colossale, mais le club se fait fort de gagner la bataille devant le tribunal sportif.

Si Malaga n'obtient pas gain de cause, il n'est pas improbable que ses dirigeants tentent de monnayer leur perle. Il s'agit de Francisco Roman Alarcon Suarez, mieux connu sous le surnom d'Isco et âgé de 21 ans. Malgré sa déplorable situation financière, Malaga vient de revoir à la hausse son contrat, valable jusqu'en 2016. Une clause stipule que le grand talent espagnol, sélectionné pour un match officiel de l'Espagne la semaine passée, coûtera 35 millions en cas de transfert.

En 2011, Malaga avait versé 6 millions à Valence pour s'assurer les services du jeune homme. Entretemps, il est devenu un pilier de l'équipe de Manuel Pellegrini. D'ailleurs, cette saison, en championnat, c'est lui qui compte le plus de minutes de jeu à Malaga, après le gardien Willy Caballero. Il a également été déterminant en Ligue des Champions. On pense à ses buts contre le FC Porto en huitième de finale et contre le Zenit Saint-Pétersbourg dans la phase par poules.

Vicente Mir, son ancien entraîneur à Valence, ne tarit pas d'éloges à son sujet: " On dirait que le ballon lui colle au pied. Il a un excellent tir. Son centre de gravité, assez bas, est utile sur les courtes distances. Il utilise très bien son corps. En plus, il a le sens du but et il passe facilement son homme. Par contre, il doit surveiller son poids car il a tendance à grossir. "

Par Steve Van Herpe

Malaga entame des semaines cruciales : ce mercredi, il reçoit le Borussia Dortmund en quarts de finale de la Ligue des Champions. Sixième en championnat, l'équipe andalouse peut encore briguer une place parmi les quatre premiers, synonyme de qualification pour le bal des champions.Toutefois, il faudra attendre la mi-juin et le jugement du TAS pour savoir si Malaga peut disputer une Coupe d'Europe. L'UEFA le lui a interdit, à cause de sa dette colossale, mais le club se fait fort de gagner la bataille devant le tribunal sportif.Si Malaga n'obtient pas gain de cause, il n'est pas improbable que ses dirigeants tentent de monnayer leur perle. Il s'agit de Francisco Roman Alarcon Suarez, mieux connu sous le surnom d'Isco et âgé de 21 ans. Malgré sa déplorable situation financière, Malaga vient de revoir à la hausse son contrat, valable jusqu'en 2016. Une clause stipule que le grand talent espagnol, sélectionné pour un match officiel de l'Espagne la semaine passée, coûtera 35 millions en cas de transfert. En 2011, Malaga avait versé 6 millions à Valence pour s'assurer les services du jeune homme. Entretemps, il est devenu un pilier de l'équipe de Manuel Pellegrini. D'ailleurs, cette saison, en championnat, c'est lui qui compte le plus de minutes de jeu à Malaga, après le gardien Willy Caballero. Il a également été déterminant en Ligue des Champions. On pense à ses buts contre le FC Porto en huitième de finale et contre le Zenit Saint-Pétersbourg dans la phase par poules.Vicente Mir, son ancien entraîneur à Valence, ne tarit pas d'éloges à son sujet: " On dirait que le ballon lui colle au pied. Il a un excellent tir. Son centre de gravité, assez bas, est utile sur les courtes distances. Il utilise très bien son corps. En plus, il a le sens du but et il passe facilement son homme. Par contre, il doit surveiller son poids car il a tendance à grossir. "Par Steve Van Herpe