Groupe E

L'AS Roma a joué au CSKA Moscou à 18h et a laissé filé la victoire dans les derniers instants. Alors que Totti avait marqué sur coup franc en première mi-temps (43e), Berezutski a finalement trouvé le chemin des filets dans la troisième minute du temps additionnel sur un centre qui a terminé dans le but sans que personne ne vienne le dévier. Au final, les deux équipes possèdent 5 points, mais la Roma est devant, à la faveur des confrontations directes.

Agüero, ce héros

En connaissant le résultat du match de 18h, Manchester City n'était éliminé qu'en cas de défaite. Avec un succès par contre, les Skyblues revenaient à égalité avec les Russes et les Italiens. Mais face à un Bayern intouchable cette saison en Europe, la tâche s'annonçait difficile. Pourtant, la rencontre commence bien pour les Skyblues. Si l'équipe de Guardiola domine d'entrée, son défenseur Benatia va commettre l'irréparable dans sa surface face Agüero, carte rouge et pénalty, le "Kun" se fait justice lui-même. Contre dix Bavarois, on se dit alors que les "Citizen" tiennent leur première victoire de la saison. Mais contre le rouleau compresseur allemand, rien n'est jamais gagné. Cinq minutes avant la pause, Xabi Alonso signe son premier but depuis cinq ans et demi en Ligue des Champions, le jour de son 33e anniversaire. L'ancien milieu du Real Madrid tire un coup franc à ras de sol qui trompe Joe Hart. Et le retournement de situation finit par se produire : Boateng centre pour la tête de Lewandowski : 1-2 à la pause.

Lors du 2e acte, City essaye bien évidemment de pousser pour éviter l'élimination et la rencontre prend un nouveau tournant à la 85e minute. Alonso manque sa passe, Jovetic intercepte et lance Agüero qui égalise avec l'aide du poteau de Neuer. Dans le temps additionnel, Jovetic, rentré seulement à la 66eminute, fait à nouveau la différence : déviation pour le héros argentin de la soirée, qui aligne Neuer après avoir gagné son duel contre Boateng. City l'emporte 3-2 et revient sur l'AS Roma et le CSKA Moscou. Pellegrini et ses hommes auront donc droit à leur "finale" à Rome, le 10 décembre prochain.

Groupe F

Dans ce groupe, l'attention était portée sur Messi, qui pouvait définitivement rayer Raùl des records. Auteur d'un triplé, la Pulga a inscrit son 74e but en Ligue des Champions et devient ainsi le seul recordman de buts dans la compétition. Contre Nicosie, le Barça n'a pas fait dans le détail donc. Suarez avait ouvert la marque à la 27e minute, inscrivant son premier goal officiel avec Barcelone. Score finale : 0-4, et le gardien belge de Nicosie, Pardo, pourra toujours se dire qu'il a assisté aux premières loges, au record de l'Argentin. Derrière le PSG et Barcelone déjà qualifiés, tout n'est pas perdu pour l'APOEL Nicosie, qui devra s'imposer à l'Ajax d'Amsterdam pour aller en Europa League.

Le PSG toujours devant le Barça

L'enjeu des Parisiens, c'était avant tout de rester premier, un point devant Barcelone. Mission reçue 5 sur 5 pour Ibrahimovic et Cavani, auteur d'un doublé. Les hommes de Laurent Blanc s'imposent 3-1 face à une équipe d'Amsterdam impuissante. Si le PSG veut garder la tête du groupe, cela passera par un match nul (ou une victoire) au Nou Camp de Barcelone dans 15 jours.

Groupe G

Après une telle démonstration, les Blues de Chelsea démontrent qu'il faudra compter sur eux cette année en Ligue des Champions. Schalke s'est pris une véritable correction : 0-5. L'équipe de Mourinho assure sa qualification et la 1e place du groupe. Les joueurs n'ont pas véritablement eu l'occasion de douter. A la mi-temps, le score était déjà de 0-3 suite à des réalisations de Terry (2e), Willian (29e) et ...Kirchoff contre son camp. En deuxième période, l'équipe d'Hazard, comme toujours très bon, s'est même payé le luxe d'aggraver la marque par Drogba (76e) et Ramires (78e).

Lisbonne assure

Avant la défaite de Schalke 04, le Sporting Lisbonne comptait un point de retard sur cette équipe. Il en possède désormais deux d'avance (7 points) grâce à sa victoire indiscutable contre Maribor. Mané (10e), Nani (35e) et Slimani (65e) sont les buteurs du jour du côté du Sporting. Jefferson aussi, mais... contre son camp (42e), ce qui n'empêche pas l'équipe de Lisbonne d'entrevoir la qualification. Un nul suffira contre Chelsea à Stamford Bridge. Un match difficile, mais face à une équipe déjà qualifiée. De son côté, Schalke (5 points) devra s'imposer à Maribor, qui n'a pas dit son dernier mot pour l'Europa League avec 3 points au compteur. Le Petit Poucet est d'ailleurs invaincu à domicile dans cette compétition.

Groupe H

Porto jouait à 18h hier soir au Bate Borisov. Déjà qualifiés, les Portugais se sont tout de même offerts une petite promenade de santé (0-3) face à la plus mauvaise défense de la compétition (22 goals encaissés en 5 matchs). Cette victoire est l'oeuvre des buts d'Herrera, Martinez et Tello. Elle assure la première place aux Dragons, mais aussi la qualification au Shakhtar Donetsk, qui a perdu 0-1 contre Bilbao. Les Ukrainiens étaient au courant de leur qualification avant même le coup d'envoi. Tant mieux pour Bilbao, qui grâce au but de San José, n'aura besoin que d'un nul à domicile pour accéder à l'Europa League.

Groupe EL'AS Roma a joué au CSKA Moscou à 18h et a laissé filé la victoire dans les derniers instants. Alors que Totti avait marqué sur coup franc en première mi-temps (43e), Berezutski a finalement trouvé le chemin des filets dans la troisième minute du temps additionnel sur un centre qui a terminé dans le but sans que personne ne vienne le dévier. Au final, les deux équipes possèdent 5 points, mais la Roma est devant, à la faveur des confrontations directes.Agüero, ce hérosEn connaissant le résultat du match de 18h, Manchester City n'était éliminé qu'en cas de défaite. Avec un succès par contre, les Skyblues revenaient à égalité avec les Russes et les Italiens. Mais face à un Bayern intouchable cette saison en Europe, la tâche s'annonçait difficile. Pourtant, la rencontre commence bien pour les Skyblues. Si l'équipe de Guardiola domine d'entrée, son défenseur Benatia va commettre l'irréparable dans sa surface face Agüero, carte rouge et pénalty, le "Kun" se fait justice lui-même. Contre dix Bavarois, on se dit alors que les "Citizen" tiennent leur première victoire de la saison. Mais contre le rouleau compresseur allemand, rien n'est jamais gagné. Cinq minutes avant la pause, Xabi Alonso signe son premier but depuis cinq ans et demi en Ligue des Champions, le jour de son 33e anniversaire. L'ancien milieu du Real Madrid tire un coup franc à ras de sol qui trompe Joe Hart. Et le retournement de situation finit par se produire : Boateng centre pour la tête de Lewandowski : 1-2 à la pause.Lors du 2e acte, City essaye bien évidemment de pousser pour éviter l'élimination et la rencontre prend un nouveau tournant à la 85e minute. Alonso manque sa passe, Jovetic intercepte et lance Agüero qui égalise avec l'aide du poteau de Neuer. Dans le temps additionnel, Jovetic, rentré seulement à la 66eminute, fait à nouveau la différence : déviation pour le héros argentin de la soirée, qui aligne Neuer après avoir gagné son duel contre Boateng. City l'emporte 3-2 et revient sur l'AS Roma et le CSKA Moscou. Pellegrini et ses hommes auront donc droit à leur "finale" à Rome, le 10 décembre prochain.Groupe FDans ce groupe, l'attention était portée sur Messi, qui pouvait définitivement rayer Raùl des records. Auteur d'un triplé, la Pulga a inscrit son 74e but en Ligue des Champions et devient ainsi le seul recordman de buts dans la compétition. Contre Nicosie, le Barça n'a pas fait dans le détail donc. Suarez avait ouvert la marque à la 27e minute, inscrivant son premier goal officiel avec Barcelone. Score finale : 0-4, et le gardien belge de Nicosie, Pardo, pourra toujours se dire qu'il a assisté aux premières loges, au record de l'Argentin. Derrière le PSG et Barcelone déjà qualifiés, tout n'est pas perdu pour l'APOEL Nicosie, qui devra s'imposer à l'Ajax d'Amsterdam pour aller en Europa League.Le PSG toujours devant le Barça L'enjeu des Parisiens, c'était avant tout de rester premier, un point devant Barcelone. Mission reçue 5 sur 5 pour Ibrahimovic et Cavani, auteur d'un doublé. Les hommes de Laurent Blanc s'imposent 3-1 face à une équipe d'Amsterdam impuissante. Si le PSG veut garder la tête du groupe, cela passera par un match nul (ou une victoire) au Nou Camp de Barcelone dans 15 jours.Groupe GAprès une telle démonstration, les Blues de Chelsea démontrent qu'il faudra compter sur eux cette année en Ligue des Champions. Schalke s'est pris une véritable correction : 0-5. L'équipe de Mourinho assure sa qualification et la 1e place du groupe. Les joueurs n'ont pas véritablement eu l'occasion de douter. A la mi-temps, le score était déjà de 0-3 suite à des réalisations de Terry (2e), Willian (29e) et ...Kirchoff contre son camp. En deuxième période, l'équipe d'Hazard, comme toujours très bon, s'est même payé le luxe d'aggraver la marque par Drogba (76e) et Ramires (78e).Lisbonne assureAvant la défaite de Schalke 04, le Sporting Lisbonne comptait un point de retard sur cette équipe. Il en possède désormais deux d'avance (7 points) grâce à sa victoire indiscutable contre Maribor. Mané (10e), Nani (35e) et Slimani (65e) sont les buteurs du jour du côté du Sporting. Jefferson aussi, mais... contre son camp (42e), ce qui n'empêche pas l'équipe de Lisbonne d'entrevoir la qualification. Un nul suffira contre Chelsea à Stamford Bridge. Un match difficile, mais face à une équipe déjà qualifiée. De son côté, Schalke (5 points) devra s'imposer à Maribor, qui n'a pas dit son dernier mot pour l'Europa League avec 3 points au compteur. Le Petit Poucet est d'ailleurs invaincu à domicile dans cette compétition.Groupe HPorto jouait à 18h hier soir au Bate Borisov. Déjà qualifiés, les Portugais se sont tout de même offerts une petite promenade de santé (0-3) face à la plus mauvaise défense de la compétition (22 goals encaissés en 5 matchs). Cette victoire est l'oeuvre des buts d'Herrera, Martinez et Tello. Elle assure la première place aux Dragons, mais aussi la qualification au Shakhtar Donetsk, qui a perdu 0-1 contre Bilbao. Les Ukrainiens étaient au courant de leur qualification avant même le coup d'envoi. Tant mieux pour Bilbao, qui grâce au but de San José, n'aura besoin que d'un nul à domicile pour accéder à l'Europa League.