Lionel Messi, attaquant de Barcelone, sur le site de l'UEFA : "Vraiment, nous avions besoin d'une soirée comme celle-là, non seulement pour nous qualifier mais aussi pour effacer notre résultat à Milan. Tout s'est passé de manière parfaite. Je pense que nos supporters savaient que nous allions répondre présent et nous, les joueurs, savions que ce qui était crucial c'était de retrouver notre jeu. Nous l'avons fait. Dès la cinquième minute nous avons marqué un but important. Nous n'avons pas lâché cette équipe de Milan. Nous voulions marquer ce premier but aussitôt que possible non seulement pour réduire l'écart sur notre adversaire, mais aussi pour donner à nos supporters un avant-goût de ce qui allait se passer. Ce fut vraiment une action collective rapide le ballon m'est arrivé et je l'ai mis au fond."

"C'est le genre de performance que nous faisons depuis des années. Peut-être que dans nos derniers matches, nous avions perdu un peu de notre forme. Nous savions cependant que pour nous qualifier dans cette double confrontation nous avions vraiment besoin de nous retrouver. Nous savions quelle performance il nous fallait réaliser, et comment nous allions la produire. C'est le Barcelone que nous et nos supporters voulons voir à chaque match."

"Le fait que ces deux buts me placent parmi les deux meilleurs marqueurs de l'histoire de la Ligue des Champions c'est vraiment merveilleux. C'est un exploit d'être à la deuxième place déjà, mais ce qui est important, vraiment, c'est que Barcelone jouera les quarts de finale parce que c'était vraiment notre objectif ce soir."

David Villa, attaquant de Barcelone, sur le site de l'UEFA : "Ce sont des moments magiques, merveilleux. C'était tout ce dont nous avions besoin, au sein de ce club, après des semaines difficiles. C'est le résultat dont nous avions besoin, nous restons cette compétition qui nous tient tellement à coeur en éliminant un adversaire important. Je donne ce soir 10/10 à nos supporters, une fois de plus, comme toujours. Ils nous donnent une motivation énorme. Depuis la défaite à Milan, tout le monde était derrière nous."

"On avait dit avant cette rencontre qu'il fallait partir très fort et c'est exactement ce que nous avons fait. Nous avons marqué ce but tôt dans la partie, c'est ce que nous cherchions. Nous avons toujours eu le sentiment que nous pouvions revenir dans cette double confrontation."

Massimiliano Allegri, entraîneur de l'AC Milan : "Je crois que nous avons fait un match avec nos moyens. Evidemment, cette élimination nous laisse un goût amer, mais je n'ai pas de reproches à faire à mon équipe ce soir. La pression que nous a fait subir le Barça lors de la première demi-heure a été dévastatrice. Ensuite, nous nous sommes créé les occasions pour pouvoir nous qualifier. La seule chose, c'est que nous avons malheureusement manqué d'efficacité dans la finition. Si Niang convertit son occasion, le match peut prendre un autre tour, mais il n'y a pas de reproche à lui faire, car cette occasion, il se la procure. Il est vrai que jouer avec un avant-centre expérimenté comme l'est Pazzini (blessé) nous a manqué, mais c'est ainsi."

"Quant au Barça, il reste ce qu'il est : la meilleure équipe du monde. Il peut bien sûr perdre quelques matches, comme il l'a fait à l'aller où nous avions très bien joué. Mais il reste la meilleure équipe du monde, avec trois joueurs qui vous facilitent forcément la tâche: Messi, Iniesta et Xavi. Pour notre équipe, il lui reste à mûrir, ce qui est normal et à tenter de se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions via le championnat."

Jordi Roura, entraîneur adjoint de Barcelone, sur le site de l'UEFA : "C'était un match extraordinaire. On l'abordait après un résultat très délicat au match aller. Les joueurs ont une nouvelle fois montré qu'ils étaient à part. Ils ont beaucoup travaillé, se sont énormément investis. Je suis très fier d'eux. On visait la victoire d'entrée et on a aussi eu de la réussite quand Milan a touché du bois."

"Tito Vilanova m'a révélé qu'il était plus qu'heureux. On est toujours en course en Ligue des Champions. On n'a aucune préférence quant à notre adversaire au prochain tour."

Mathieu Flamini, milieu de terrain de Milan, sur le site de l'UEFA : "Je pense que les joueurs de Barcelone ont réalisé un grand match. Ils ont joué au football incroyable, avec des passes extrêmement rapides. C'est vrai que nous avons eu une chance de marquer dans la première période lorsque (Mbaye) Niang a touché le poteau mais nous n'avons pas saisi cette chance et si vous ne marquez pas lorsque vous avez une telle occasion les choses deviennent très difficiles. Il n'y a pas beaucoup plus à dire que ça, Barcelone a très bien joué."

"Bien sûr, nous savions que c'était une grande équipe capable de jouer très rapidement et aujourd'hui c'est l'équipe qui a le mieux joué. Nous, nous n'avons pas vraiment bien joué, nous avons eu des problèmes pour remonter le ballon, tout s'est bien passé pour eux et nous n'avons pas pu marquer ce but qui aurait changé les choses."

Lionel Messi, attaquant de Barcelone, sur le site de l'UEFA : "Vraiment, nous avions besoin d'une soirée comme celle-là, non seulement pour nous qualifier mais aussi pour effacer notre résultat à Milan. Tout s'est passé de manière parfaite. Je pense que nos supporters savaient que nous allions répondre présent et nous, les joueurs, savions que ce qui était crucial c'était de retrouver notre jeu. Nous l'avons fait. Dès la cinquième minute nous avons marqué un but important. Nous n'avons pas lâché cette équipe de Milan. Nous voulions marquer ce premier but aussitôt que possible non seulement pour réduire l'écart sur notre adversaire, mais aussi pour donner à nos supporters un avant-goût de ce qui allait se passer. Ce fut vraiment une action collective rapide le ballon m'est arrivé et je l'ai mis au fond." "C'est le genre de performance que nous faisons depuis des années. Peut-être que dans nos derniers matches, nous avions perdu un peu de notre forme. Nous savions cependant que pour nous qualifier dans cette double confrontation nous avions vraiment besoin de nous retrouver. Nous savions quelle performance il nous fallait réaliser, et comment nous allions la produire. C'est le Barcelone que nous et nos supporters voulons voir à chaque match." "Le fait que ces deux buts me placent parmi les deux meilleurs marqueurs de l'histoire de la Ligue des Champions c'est vraiment merveilleux. C'est un exploit d'être à la deuxième place déjà, mais ce qui est important, vraiment, c'est que Barcelone jouera les quarts de finale parce que c'était vraiment notre objectif ce soir." David Villa, attaquant de Barcelone, sur le site de l'UEFA : "Ce sont des moments magiques, merveilleux. C'était tout ce dont nous avions besoin, au sein de ce club, après des semaines difficiles. C'est le résultat dont nous avions besoin, nous restons cette compétition qui nous tient tellement à coeur en éliminant un adversaire important. Je donne ce soir 10/10 à nos supporters, une fois de plus, comme toujours. Ils nous donnent une motivation énorme. Depuis la défaite à Milan, tout le monde était derrière nous." "On avait dit avant cette rencontre qu'il fallait partir très fort et c'est exactement ce que nous avons fait. Nous avons marqué ce but tôt dans la partie, c'est ce que nous cherchions. Nous avons toujours eu le sentiment que nous pouvions revenir dans cette double confrontation." Massimiliano Allegri, entraîneur de l'AC Milan : "Je crois que nous avons fait un match avec nos moyens. Evidemment, cette élimination nous laisse un goût amer, mais je n'ai pas de reproches à faire à mon équipe ce soir. La pression que nous a fait subir le Barça lors de la première demi-heure a été dévastatrice. Ensuite, nous nous sommes créé les occasions pour pouvoir nous qualifier. La seule chose, c'est que nous avons malheureusement manqué d'efficacité dans la finition. Si Niang convertit son occasion, le match peut prendre un autre tour, mais il n'y a pas de reproche à lui faire, car cette occasion, il se la procure. Il est vrai que jouer avec un avant-centre expérimenté comme l'est Pazzini (blessé) nous a manqué, mais c'est ainsi." "Quant au Barça, il reste ce qu'il est : la meilleure équipe du monde. Il peut bien sûr perdre quelques matches, comme il l'a fait à l'aller où nous avions très bien joué. Mais il reste la meilleure équipe du monde, avec trois joueurs qui vous facilitent forcément la tâche: Messi, Iniesta et Xavi. Pour notre équipe, il lui reste à mûrir, ce qui est normal et à tenter de se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions via le championnat." Jordi Roura, entraîneur adjoint de Barcelone, sur le site de l'UEFA : "C'était un match extraordinaire. On l'abordait après un résultat très délicat au match aller. Les joueurs ont une nouvelle fois montré qu'ils étaient à part. Ils ont beaucoup travaillé, se sont énormément investis. Je suis très fier d'eux. On visait la victoire d'entrée et on a aussi eu de la réussite quand Milan a touché du bois." "Tito Vilanova m'a révélé qu'il était plus qu'heureux. On est toujours en course en Ligue des Champions. On n'a aucune préférence quant à notre adversaire au prochain tour." Mathieu Flamini, milieu de terrain de Milan, sur le site de l'UEFA : "Je pense que les joueurs de Barcelone ont réalisé un grand match. Ils ont joué au football incroyable, avec des passes extrêmement rapides. C'est vrai que nous avons eu une chance de marquer dans la première période lorsque (Mbaye) Niang a touché le poteau mais nous n'avons pas saisi cette chance et si vous ne marquez pas lorsque vous avez une telle occasion les choses deviennent très difficiles. Il n'y a pas beaucoup plus à dire que ça, Barcelone a très bien joué." "Bien sûr, nous savions que c'était une grande équipe capable de jouer très rapidement et aujourd'hui c'est l'équipe qui a le mieux joué. Nous, nous n'avons pas vraiment bien joué, nous avons eu des problèmes pour remonter le ballon, tout s'est bien passé pour eux et nous n'avons pas pu marquer ce but qui aurait changé les choses."